un nuage... une plume !

20 mars 2017

My little box de mars #no filter !

Le problème, quand tu t'abonnes à une box, c'est que ça te rends un peu psychopathe de la boîte aux lettres, légèrement nerveux, à aller la vérifier trois fois par jour, dès le premier du mois...

Mais l'avantage, c'est qu'habitant au 3ème, ça fait les muscles du cul de monter/descendre l'escalier pour rien...

Merci my little !

Allez hop, ce mois-çi, le thème était : no filter ! Et pas de suspens, c'est un sans faute !

 

mlb01

mlb02

Première surprise : ce n'est point dans une boîte, mais dans une pochette en plastique, et ça, je dis, oh yeah ! Ça va être parfait pour ranger mon maillot de bain mouillé au mois de mai avant de le glisser dans mon sac à dos. ouais, au mois de mai, je pars aux Canaries, rage pas va, on ne peut pas tous avoir une vie de rêve...

Bon, et dedans, qu'est-ce qu'on trouve ?

mlb03

Déjà, on peut noter qu'on trouve des packaging absolument trooooooooooooops, meugnons, donc, évidement, je n'ai pas pu me résoudre à les jeter, et donc bis, je m'encombre un peu plus de trucs "on ne sait jamais"...

 

Voyons les cosmétiques de plus près :

mlb07

- Masque yeux Sephora au lotus : hydratant relaxant 3€95.

Avec le roll on Polar défatiguant yeux du mois dernier, je crois qu'ils ont "cerné" le problème chez moi, mouahahah, cerné, t'as compris ? Reine de la galéjade...

J'ai déjà testé ceux pour le visage, jamais ceux pour les yeux, ça doit donner un effet frais, qui sera fort apprécié. Je me réserve ça pour lundi, ma soirée seule à la maison.

Je crois d'ailleurs que cette box était en collab' avec Sephora.

mlb09

- Anti-cernes de chez Nars : 29€50 les 6ml (ici, on en a 1,4)

Je n'ai jamais testé cette marque, contente de pouvoir le faire, vu que je dois être la dernière sur terre à ne pas l'avoir fait, et l'anti-cernes est mon meilleur ami, le seul truc sans lequel je ne sors pas, même si j'ai déjà 20min de retard. Ouaich, en général, mon minimum syndical, c'est anticernes, poudre, mascara, mais y'a des jours comme ça, même le mascara saute, mais jamais, JAMAIS, JAMAIS au grand JAMAIS l'anticernes. Ce qui ne m'empêche pas de me ramasser des "bah dis donc, t'as pas dormi ou quoi ? T'as une sale gueule !", alors imagine sans... Ah, et au passage, que j'ai dormi ou pas, je t'emmerde, j'ai des cernes si je veux...

Par contre, ça fait trois produits yeux de déterrés, à un moment, on va se vexer, non ?

mlb08

- Glow crème Erborian : 15€50 les 15ml.

En voyant la boîte Erborian à travers le plastok, j'étais fort happy. La glow creme, connaît point, mais j'aime la marque.

Apparement, il y a trois manière de l'appliquer : sur tout le teint sans rien dessus pour un effet glowy, mais bon, ça a l'air assez nacré, je pense que mon sebum de la zone T se charge assez bien comme ça du glowy, je ne tenterai pas, sauf si je dois me déguiser en sirène ; en base, pour unifier le teint : ça se tente ; ou comme un highlighter : c'est plus ce que je vise pour ce produit.

 

mlb05

- Vernis -toute nude- My little beauty : 9€

Un joli rose pâle tout doux qui me plaît, j'en veux pour preuve : c'est presque exactement la même teinte que le dernier vernis que j'ai acheté. Ok, la teinte n'a absolument rien de fou, mais il est joli, et surtout, dans le thème. Par contre, 9€, vraiment ?

mlb14

Côté produits de beauté, on est sur un sans faute ! Du cool, du très cool !

Et les goodies ?

mlb04- Smartphone ring : 8€

Je ne sais pas trop pourquoi, ce truc me fait penser à un gadget sexuel, sans doute à usage un peu sado, mais point du tout, c'est un anneau pour smartphone, pour une meilleure prise en main, notamment lors du périlleux exercice de la prise de selfies.

Moui moui, pourquoi pas ? D'autant qu'étant dotée d'un téléphone de la taille d'un écran de cinéma, j'ai parfois du mal à le tenir tout en pouvant accéder au déclencheur de l'appareil photo, pouce trop petit, ou écran trop large, on verra si mon gadget de téléphone sm m'apportera de l'aide !

En tous cas, peut-on parler de cet emballage à bulles en forme de coeurs rose ??? Awwwwwwwww....

mlb06- Selfie brush : 14€

Il est beau, il est rose, il est doux, et elle est contente, des pinceaux, elle en a peu.

Globalement, je crois qu'on est toujours toutes contentes de recevoir un pinceau dans une box. Peut-être parce que ça coûte une demi-couille ? (C'est pas parce qu'on fait un article sur des produits de beauté qu'on doit rester élégantes, merde alors, on peut parler sm, dire couille et je t'emmerde tout en s'extasiant sur un packaging à bulles en forme de coeurs rose, JE NE VOIS PAS LE PROBLEME !).

mlb12

mlb10

mlb11- Carnet No filter

Pas de prix, merci, vu qu'ils nous ont collé de la pub dedans...

Du bonus donc.

Bon, un carnet, même pubé, ça sert toujours...

mlb13Hey, mais me trompe-je, ou même les goodies sont hyper cools ? En particulier le pinceau... <3

 

mlb16

mlb17Ah oui, et goodie supplémentaire, vu que je m'étais réabonnée avec le code "I'm back" : j'ai eu ce sac. Oui, bon, quand ils parlaient de produits supplémentaires, je m'attendais plus à des produits de beauté, pas à ce qu'ils nous refourguent de vieux goodies my little, mais bon, hey, pour aller à la plage, aux Canaries, ça sera pratique Patrick ! Ah non, même en sac de courses, à anses, c'est ce qu'il y a de mieux pour ne pas galérer. vendu !

 

mlb15Pour résumer : la box la plus cool que je n'ai jamais reçue ! Et pour avoir vu d'autres versions, c'est la mienne que je préfère, ahahahah ! #goodkarma

Bravo my little !

Ça risque d'être difficile de faire mieux le mois prochain !

Des bises sans filtre !

 

Posté par nuageplume à 19:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


16 mars 2017

Produits terminés yeah !

Alors voyons, aujourd'hui, jour de RTT mais aussi jour des droits de la femme j'ai :

-fais le ménage à fond

-fais 3 lessives

-fais les courses

-lavé mes pulls à la main

-préparé un pad thai pour le diner

-surveillé les devoirs du plumeau

-fait faire un devis d'assurance pour mr

-pris soin de mes plantes................

Oui, je suis à contre courant que veux-tu ! mais j'ai filmé une petite vidéo (pour pouvoir jeter le sac de produits terminés qui trainait dans la sdb et donc avoir la sensation que tout est propre... maman sors de ce corps !) et j'ai même fait le montage moi même (merci les tutos YT), t'as vu petite soeur je deviens autonome ;)

Que tout soit dit : je filme avec mon iphone (4S) et je suis bourée de mimiques que tu ne sais pas d'où ça vient ! (mamannnnnnnnnnn sors de ce corps !!)

mais je voulais partager mes coups de coeurs et mes déceptions...

J'te laisse j'ai mon bullet journal qui m'appelle !!

Des bises

La plume.

 

Produits terminés

 

Posté par nuageplume à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 mars 2017

Des plantes, du formica, et des scoubiboubidous...

Tu le sais, les plantes, j'adore, mais elles, elles ne m'aiment pas.

Va savoir pourquoi, elles se rabougrissent dès qu'elles passent une feuille à la maison...

J'ai bien sûr adopté la parade fausses plantes, en laine, en carton, en veux-tu en voilà, en voici d'autres et encore d'autres, et encore encore d'autres, mais faut bien avouer, c'est pas tout à fait pareil...

Parmis le carnage global, j'ai tout de même quelques survivantes, et certaines, même, depuis un sacré bout de temps. Je ne dirais pas non plus qu'elles débordent de vitalité, mais elles ont le mérite de s'accrocher, les cocottes. La plus facile que j'ai, c'est l'arome, elle fait la tronche dès qu'elle veut de l'eau, je lui en donne, et hop, elle repart. Au moins, elle s'exprime, et je la comprends...

Et elle me donne de l'espoir. Bordel, I can do it !

Du coup, quand le chéri m'a ramené une étagère scoubidou vintage sauvée de la benne, je me suis dit qu'elle matcherait vraiment avec des plantes, et que moi, le nuage tueur de chlorophylle, j'allais en acheter, et les bichonner, et LES GARDER EN VIE !

 

plantes01

plantes02

- "Tu peux virer la tablette en formica et la remplacer par autre chose, si tu veux

- T'es fou ou quoi ? Le formica, c'est formidable !".

En tous cas, pouce en l'air pour le chéri qui repère et dégotte du vintage comme un pro maintenant... Elle n'est pas magnifique, cette étagère scoubidou ?

 

plantes03

plantes04

plantes05

A la jardinerie, j'étais hyper concentrée, et je me suis interdit tous les petits pots de plantes mignonettes, mais dont je sentais qu'elles et moi, on allait pas se comprendre, pour en avoir fait l'expérience, et tué une bonne dizaine...

Tu vas me dire qu'avec les cactées, je n'ai pas pris de risque, nenni nenni, ces bazars là, c'est comme le reste, voir pire... Mais celles-çi devraient tenir le coup un moment. J'ai juste un doute pour la plante verte... L'avenir nous le dira... Quant à la première, c'est une bouture de je ne sais trop quoi, offerte par un collègue, qui a un peu déclenché le "j'ai envie de plantes, partout, pleiiiiiiiin !!!!".

Ouais, parce que je me suis un peu lâchée, à la jardinerie. mais que du robuste, hein !

 

plantes07

plantes08

Bimbamboum, une petite jungle autour de mon bureau !

L'arome increvable, c'est la grosse plante sur la gauche, sur la première photo.

Tout à droite de cette même photo, une autre survivante, je ne connais pas son petit nom, que ma mère m'avait fait, puis donnée toute rabougrie en me disant "oups, elle a un peu grillé au soleil", ben crois le ou non, elle a repris du poil de la bête chez moi, et se maintient depuis...

Pareil, celle qui est sur le tabouret, le cactus de noël est arrivé chez moi en très piteux état, et ma foi, il n'est pas très vif, mais il n'est pas mort non plus, et il est plus joli maintenant qu'au début...

J'ai essayé de jouer sur les niveaux, en en posant sur la table, le tabouret, et par terre. Il me faudrait encore une hauteur intermédiaire pour en poser d'autres, et je pourrais aussi en mettre sur mon bureau...

T'emballe pas Janine, vois d'abbord si elles résistent...

plantes09

plantes10

J'avais envie d'une aloë-vera, pareil, c'est réputé pour être robuste, et la succulente chou, je l'ai acheté chez Monop'... A pas pu résister... Ce magasin aura mon compte en banque, ce qui est con, quand tu penses que c'est lui qui me le garnit, bref, vis ma vie de vendeuse...

Et la toute petite plante grasse à côté, cadeau du même collègue à la bouture, par contre, elle, je ne sais pas pourquoi, mais je ne lui donne pas un mois...

En revanche, celle en qui je crois très très fort, et en qui je porte tous mes espoirs, c'est le Pothos, elle m'a l'air d'être en béton armé, et je trouve cool le fait qu'elle retombe. Paraît que ça peut devenir énorme et courir partout. Bref, le pothos, c'est mon nouveau poto, du coup, on en a pris deux...

 

plantes06

J'espère que tout ça t'aura donné des envie de verdurer (oui, j'ai conscience que ça ne se dit pas, mais il est 00h40, j'ai sommeil) ton intérieur, et t'aura donné des idées de plantes a acheter si comme moi, tu n'as pas la main verte !

Je te donnerai des nouvelles de l'évolution sur insta...

 

Des bises feuillues !

Posté par nuageplume à 13:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 mars 2017

My little box de février 2017 : I'm back...

Qu'est-ce qui se passe quand tu es seule et que tu te tapes une insomnie ?

J'ai profité qu'il était 2h30 du mat', et de traîner dans mon lit pour parcourir les 36 mails que j'avais de retard des aventures de ma mère en Asie (elle est partie pour 3 mois, on reçoit 10 mails par jours...). Au bout des 36 messages, je ne dormais toujours pas, mais je n'avais plus de mail, alors que suis allée dans l'onglet "réseau sociaux" de ma boîte, j'ai essayé de comprendre pourquoi facebook m'envoyait toujours des mails en m'appellant Patsy ("Hey Patsy, you have more friends that you think !"), puis je me suis dit qu'on s'en foutait... J'ai ouvert l'onglet "promotion", j'ai ouvert quelques offres de voyages, puis je me suis souvenue que j'avais déjà programmé mes vacs et que je ne pouvais pas prendre plus de jours. Je ne dormais toujours pas, alors les yeux mi-clos, j'ai fait ce truc inconsidéré : j'ai cliqué sur l'onglet des spams...

Oh, tiens, my little box, ils me proposent de me filer 120€ de produits bonus sur 3 ou 4 boxs, si je me réabonne ce mois-çi, avec le code IMBACK... Vas-y, je clique pour voir...

10 minutes plus tard, je rentrais mon code de CB...

La prochaine fois, éloignez mon ordi pendant mes insomnies, merci !

Bon, en fait, ça faisait un moment que j'avais envie de renouveller l'abonnement : j'étais restée abonnée 6 mois, je t'avais fait un retour ici. Mais je me disais, ouais... j'en ai vraiment pas besoin...

Après coup, j'ai fait un deal avec moi-même : comme I'm back chez my little en même temps qu'I'm back dans l'arrêt du tabac, ben tant que je tiens l'arrêt, my little sera ma récompense... Le coup mensuel est moins élevé que les clopes, et ça va être la carotte à ma motivation, qui avouons le, est un peu feignante... Je refume, je supprime l'abo !

Bon, je risque de toutes manières de ne pas rester abonnée super longtemps, parce que dès que j'ai trop de produits, ça me stress, c'est comme un frigo trop plein, j'ai peur de ne pas avoir le temps de tout manger avant que ça ne périme (je pourrais toujours méditer là-dessus lors de ma prochaine insomnie, loin de mon portefeuille...).

 

Bref, introduction à la con, surtout si tu as juste cliqué là-dessus pour voir le contenu très en retard de la box de février (ce qui serait plutôt normal, en fait), on en vient donc au vif du sujet :

 

Qu'est-ce que c'est t'y qu'y a t'y dans la boîte ?

 

mlb01

Ah oui, déjà, le thème : mountains. Bon, moi, en plein février (oui, bon, mars, vu que j'ai relancé l'abo fin février), ça me parle. Et comme d'habitude, la boîte est toute jolie...

 

mlb02

Le pochon est toujours là, je les aime bien, je leurs trouve toujours une deuxième vie...

Par contre, exit le magazine, mais bon...

 

mlb03

mlb04

Côté produit de beauté, on trouve : Une crème pour les mains Dove, derma spa, cashemere confort.

Bon... Dove, dans une box, ça ne me fait pas franchement rêver, mais les crèmes pour les mains, j'en ai toujours besoin, je déteste sentir que j'ai les mains sèches, je m'en tartine plusieurs fois par jour, alors... Elle sent plutôt bon, et la texture n'est pas désagréable...

La black seed oil Kardashian. Pas sûre que les extensions de la Kardash aient vraiment besoin d'être huilées, mais un produit pour les veuch, d'une marque que je n'aurais jamais acheter, cool ! L'huile a une drôle de texture, elle est assez épaisse, presque comme un gel, ça n'a pas l'air mal : à voir !

Icy magic : le défatiguant yeux de chez Polaar. Alors là oui ! J'avais déjà découvert la marque dans une ancienne box, j'étais conquise !

Et enfin, le produit my little : un baume à lèvres, qui teinte légérement la bouche. Je ne suis pas très fan, au premier test, de la texture, j'ai l'impression qu'il s'agit d'une coque de babybel en boule, c'est très cireux, mais comme pour la crème pour les mains : ça sera utilisé, les baumes à lèvres, entre ceux qu'on paument, ceux qui sont dans le mauvais sac, la poche du mauvais manteau, etc, on en a jamais assez...

Le produit bonus, je ne l'aurai qu'à partir du mois de mars...

 

mlb05

mlb06

mlb07

Côté goodies, on a eu : des post-it en forme de montagnes, au design trop chou, une broche coeur de glace brodée dans sa petite boîte en métal avec le même packaging chou que les post-it, et une paire de chaussettes à paillettes, chaudes et douces, avec les inscriptions "chasse" sur une, et "neige", sur l'autre.

Je valide l'ensemble !

Et j'ai déjà hâte de reçevoir la prochaine, ce qui ne saurait tarder !

Little bises !

 

Posté par nuageplume à 12:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2017

Mes parfums...

Une de mes résolutions 2017 était de poster plus sur le blog... bon nous sommes toujours dans le 1er trimestre donc...

Faut dire qu'entre la maison à tenir, le boulot, la lecture, les enfants, beh... On en est tous là non ? (quoi je me dédouane ?!!!!! ) enfin moi oui mais je vais essayer de tenir le cap !

 

Aujourd'hui je voulais vous parler de parfums, parce-que j'aime ça et que j'ai fait de belles découvertes ces derniers mois. Pour planter le décors je ne suis pas une femme fidèle... en parfum entendons nous bien ;) j'aime pouvoir sentir ce que je ressens, c'est à dire que mon emotion du jour va me pousser à mettre tel ou tel parfum. J'ai rarement des périodes ou je porte le même. J'aime changer selon le temps qu'il fait, mon état, mes fringues, en fait pour moi mon parfum reflète mon caractère du jour. Je me parfume le jour ET la nuit... je prends une douche le matin mais... aussi une le soir et après cette dernière j'aime me parfumer. Oui oui... c'est comme ça.

Je suis plutôt généreuse avec les "pshitttttts" mais rarement sur la peau, je parfume mes vêtements et mes poignets (parfois les cheveux) et j'aime sentir mes poignets au fil de la journée, voir comme le parfum évolue sur ma peau...

Je vais vous parler de ma petite collection qui va bientôt s'enrichir... j'attends un colis de l'Artisan parfumeur...

Je vais vous donner la description et les mots qui me viennent quand je le sens.

 

DSCN0567

 

Voilà les huit qui m'accompagnent en ce moment, avec en plus des brumes fleur d'oranger et mangue que je ne porte que le soir.

 

Je ne peux pas les classer du préféré au moins aimé car je les aime tous autant, même s'ils ne représentent pas la même chose pour moi. dans le désordre donc :

DSCN0573

 

Cologne de Thierry Mugler : famille olfactive : Hespéridé / aromatique

Notes de bergamote, néroli, petitgrain, fleur d'oranger, molécule S, musc blanc.

Lorsque j'ai acheté ce parfum j'ai demandé à la vendeuse un parfum qui sent l'herbe fraîchement coupée. C'est exactement ce à quoi il me fait penser. C'est un parfum mixte selon moi même s'il est vendu chez les hommes. Il est très vert, frais, venteux, aromatique... Je le porte exclusivement l'éte.

DSCN0570

 

Un jardin en méditerranée d'Hermes :

Notes de tête : fleur d'oranger, bergamote

Notes de coeur : figue, laurier, lentisque

Notes de fond : cèdre rouge, figuier.

Je porte également ce parfum en été car pour moi il signifie : être en haut d'une falaise devant la mer avec du vent dans les cheveux. Je le sens vert, très frais, mixte. Il est assez proche du mugler. Il est végétal et marin en même temps...

 

DSCN0568

Bottega Veneta, du parfumeur du même nom. Pas facile de trouver ce parfum, et surtout de le sentir, je ne l'ai jamais vu en parfumerie traditionnelle.

C'est un chypré-fruité.

Note de tête : baies roses, bergamote

Note de coeur : jasmin, prune, épices

Note de fond : patchouli, mousse de chêne, cuir.

Les mots qui me viennent : caractère, capiteux, femme, opulence, détermination, émancipation.

La marque est spécialisée dans le tressage du cuir et je trouve que ça le définit assez bien. Un réel coup de coeur que je porte quand je me sens forte et femme. Pour moi il se porte avec un beau rouge à lèvres et des yeux charbonneux.

DSCN0569

Jour d'Hermès, absolu.

Notes de tête : fleur d'abricot, notes fruitées

Notes de coeur : jasmin, gardénia, notes florales

Notes de fond : Mousse de chêne, notes boisées.

Il m'évoque le bord de l'eau, un jardin avec des étangs, je le trouve pur et féminin. Il m'évoque l'innocence, la surprise, la fraicheur d'un songe...

DSCN0572

Lolita Lempika famille oriental-vanille

Notes de tête : bois de rose, ananas, anis étoilé, badiane citron

Notes de coeur : jasmin, rose muguet, réglisse

Notes de fond : héliotrope, vanille, amande, fève tonka.

Il est très gourmand, sucré, capricieux, il me fait penser à une fête forraine et aux pommes d'amour. C'est un parfum joyeux et facile à porter. J'avoue le délaisser depuis un moment mais je l'ai beaucoup porté à une période.

DSCN0575

Shalimar de Guerlain, famille oriental / vanille.

Note de tête : bois de cèdre, bergamote, citron, mandarine

notes de coeur : jasmin, rose, patchouli, iris

Notes de fond : baume du pérou, benjoin, vanille, cuir.

Surement mon intemporel, celui qui me donne le plus de sensations, qui m'évoque le plus d'émotion et que je porterai toujours, comme un doudou, un fil conducteur olfactif durant ma vie, une empreinte, un tatouage.

Les mots qu'il m'évoque : possession, poudre, intense, sexy, intime, envoutant, fatal, capitonneux.

Sur ma peau il se transforme en caramel ambré et c'est pour moi très réconfortant.

DSCN0574

La petite robe noire de Guerlain. Famille chypré/fruité

Note de tête : framboise, bergamote

Notes de coeur : rose, notes florales

Notes de fond : patchouli, mouse de chêne, fève tonka.

Je suis assez fan de Guerlain, qui pour moi offre des signatures aux femmes qui s'assument. J'ai beaucoup porté de guerlain, l'heure bleue par exemple est un coup de coeur, samsara, champs elysée, jardins de bagatelle, terracota...

Ce parfum évoque pour moi une femme sexy en robe de soirée qui fume une cigarette sur un balcon la nuit.

DSCN0571

 

Do Son de Diptyque.

Pour ma première fois avec la marque je voulais me rendre au 34 bd st germain, comprendre le sens, ressentir les lieux. Je suis récemment allée à Paris et je me faisais une joie d'y aller, c'était un peu comme une rencontre attendue, enfin...

Je me suis rentie rassurée, enveloppée, accueillie... J'y ai passé du temps, j'ai respiré l'ambiance, me suis laissée envahir par les lieux. Au bout d'un moment je suis ressortie respirer l'air frais puis je suis revenue. Ce premier contact était important pour moi car je savais que j'étais en train de créer mes souvenirs de la marque. Un moment inoubliable.

J'ai senti beaucoup de parfums mais je revenais toujours à Do Son, qui pour moi résume complètement mon voyage au vietnam.

Famille olfactive : floral / tubereuse / oranger

Notes de tête : fleur d'oranger, rose

Note de coeur : tubereuse

Notes de fond : benjoin, iris, muscs blancs.

Mes mots : étang de nénufards, jardins vietnamiens, eau de pluie, fraicheur de mousson, rizières.

Un coup de coeur pour la marque dans laquelle je me retrouve complètement. Premier parfum mais définitivement pas le dernier !

 

DSCN0564

Lors de ma visite à Paris je me suis arrêtée chez L'artisan parfumeur. Coup de coeur également, je suis repartie avec des rêves plein la tête mais sans rien. Quinze jours plus tard je passe commande sur le site et je craque pour le coffret de 5 fragrances en 10 ml. Je guette le facteur !!!

 

Voilà pour mes parfums, dites nous ce que vous portez, ce que vous aimez, ce qui vous signe !

 

A bientôt,

 

Plume.


03 mars 2017

Genre, je brode des napperons

Genre, parce qu'en fait, j'ai brodé PAR DESSUS un napperon. On peut même dire que j'ai "brodé", parce que non, je ne sais pas du tout faire...

Bon, et broder, quand on ne connaît aucun point, c'est possible ?

 

broderie04

broderie05

broderie10

T'en dit quoi ?

Comme j'avais transformé mon tambour à broder en dreamcatcher (here), ben, j'ai commencé par en acheter un autre...

Step 1 :J'ai ressorti mon sac de tissu, découpé un morceau dans un vieux draps en lin (merci Coco mémé !), placé mon petit napperon chiné dessus, et emprisonné le tout dans le tambour.

 

broderie01

Bon, déjà, apparemment, j'ai faux, il faut entourer le cercle inférieur de bandelettes de tissus pour ne pas casser la trame du lin quand tu vas tendre et broder. mais ohhhhphhhhh, à l'arrache, pour un petit ouvrage, ça passe... Faut essayer de bien tendre le tissu quand-même...

Step 2, dessiner ton motif à broder. Évidement, avec le napperon par dessus, ça complique, du coup, j'ai dessiné sur l'envers, au feutre à dessin, et avec ma méthode préférée : le décalquage d'écran d'ordi (toi-même tu sais)...

 

broderie02

Le lin ayant une trame un peu ajourée, on voit le dessin par transparence en se plaçant à la lumière, donc ça ne pose pas de problème... Peut-être même que les vraies brodeuses dessinent sur l'envers. Ou pas, j'en sais rien en fait, mais saches que comme ça, ça fonctionne...

Step 3 : j'ai brodé le contour de mon motif, tranquillou bilou, avec, ce que, si je me fis à ma mémoire défaillante, et à mon souvenir du seul cours de couture que m'a donné Coco Mémé, est un point arrière...

 

broderie03

Step 4 : remplir n'importe comment, on s'en fout, ça sera joli de toute manière...

Ou se contenter du contour d'ailleurs. Tu peux même ne pas broder du tout, je trouvais le tambour avec le napperon déjà joli comme ça...

J'ai laissé quelques points de la broderie du napperon visibles, je trouvais ça sympa...

Une fois terminé, j'ai utilisé un peu de peinture à textile pour remplir mon triangle, mais ce n'était pas la meilleure idée je trouve...

 

broderie08

broderie09

broderie11

That's it my friend !

Bim, petit DIY pile dans la tendance si j'en crois la dominance de coloris présent dans le magasin de fringues où je bosse : the moutarde is back, à ça prêt que maintenant, ils appellent ça "miel". Et en plus, c'est assorti à ce qui traîne sur mes aiguilles : l'écharpe en construction pour la plume !

 

broderie07

Hop, moi je te bise, et je te laisse avec la citation de Schopenhauer : “La vie est comme une broderie. On passe la première partie du côté extérieur de la broderie et c'est très joli. On passe la seconde moitié de l'autre côté. C'est moins joli, mais on voit comment sont placés les fils.”

broderie06

Posté par nuageplume à 11:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2017

L'a peu près recette du brownie choco/beurre de cacahuète

A la maison...

- "Je ferai bien un gâteau moi...

- Oh, nonononononononon !!! Pourquoi ? j'ai rien fait !

- Oh ça va, je le ferai quand tu ne seras pas là alors

- Ouais mais c'est tes collègues qui vont être obligés de le manger, c'est pas cool pour eux...

- Gruummmphhhhh"

 

Au boulot...

- "Les gars, lundi, je vous ramène un gâteau maison !

- Non mais ça va, t'inquiète, achète un Brossard, ce sera cool

- Euh oui, non, vraiment, te donne pas cette peine ! (goutte de sueur au coin du front)

- Gruummmphhhhh".

 

Ok, je constate que ma réputation de pâtissière n'est plus à faire, mais je suis de ceux à qui, quand on dit : "tu n'y arriveras jamais (ma pauvre fille)", pensent "ah ouais, ben tu vas voir, je vais te montrer moi, de quoi je suis capable !".

Bref, j'avais envie de faire un brownie au beurre de cacahuète, parce que j'en avais ramené un gros pot de New-York (je rate peut-être les gâteaux, mais je suis allée à New-York, bim, dans ta face !) que je n'ai jamais utilisé, et j'ai vu que ça périmait en mars... C'était le moment !

Je suis partie en quête de LA recette, j'ai opté pour celle-là, et j'ai tout reproduit à l'identique, ou... à peu près...

Je crois que j'ai identifié la couille dans le potage de mes gâteaux, et le pourquoi du comment qui fait que, reconnaissons le, ils sont dégueulasses. C'est que je n'ai pas de balance de cuisine, qu'en général, j'achète du beurre sans graduation sur la plaquette, que je me dis toujours que, oh, 180g, ça doit faire grosso merdo ça, et que mes cuissons sont... comment dire... aléatoires !

Mais cette fois, la magie de l'à peu près à fonctionnée, et mon brownie était... Décilieux mon neveu ! Ils ont tout mangé !

 

brownie02

brownie03

brownie01

Tu as le choix, tu peux suivre la recette initiale, ou bien suivre mon à peu-près recette, car j'ai fait quelques modifications (oui, en plus, je trafique les recettes...).

 

Tu as choisi la deuxième option ? C'est bien, je vois que tu aimes vivre dangereusement !

 

L'à peu près recette du brownie chocolat/beurre de cacahuète :

Ingrédients :

Pour l'appareil au chocolat :

- 180g de chocolat noir (environ)

- 110g de beurre doux (grosso merdo)

- 100g de farine (à quelques grammes près)

- 6g de levure (à vue d'oeil)

- 120g de sucre (plus ou moins) : le mien macère dans un pot avec des gousses de vanille, si c'est pas le cas du tien, rajoute un peu d'extrait de vanille.

- 3 oeufs (là, y'a pas moyen de se louper)

- 1 pincée de fleur de sel.

Pour l'appereil au beurre de cacahuète :

- 30g de beurre mou (enfin je ne suis pas sûre)

- 80g de beurre de cacahuète (là, si je suis honnête, je dirais plutôt, du beurre de cacahuète, au pif)

- entre 30 et 40g de sucre glace (on va dire).

 

Préparation :

L'appareil au chocolat :

- Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie

- A part, mélanger la farine, la levure, et la fleur de sel.

- Une fois le chocolat fondu, ajouter le sucre, puis 3 oeufs, 1 à 1 en mélangeant rapidement, pour ne pas les cuire.

- Ajouter la farine tamisée en trois fois à la préparation chocolat.

L'appareil au beurre de cacahuète :

- Ecraser le beurre à la fourcehette et y rajouter le beurre de cacahuète, écraser encore.

- Ajouter le sucre glace, bien mélanger.

 

Assemblage du bordel :

- Dans un moule carré, tapissé de papier sulfu, ou beurré, verser un peu de pâte au chocolat.

- Répartir des tas du mélange au beurre de cacahuète

- Recouvrir du reste de préparation au chocolat

- Bien lisser le dessus, et déposer à nouveau des tas du mélange au beurre de cacahuète

- Exprime ta créativité avec la pointe d'un couteau, sur les tas.

 

Cuisson (c'est là que ça se gâte) :

Alors, dans la recette, ils disaient de cuire 20-25 min, mais ils ne disaient pas à combien, ou en tous cas, je n'ai pas vu (oui, en plus, je lis vite les recettes). J'ai cuît 20-25 min à 160-180°, je ne sais pas trop, c'était pas cuît, j'ai mis plus fort, ptét 10min de plus. a savoir qu'en plus, j'ai un mini-four...

Bref, je te conseille de surveiller ! Quand c'est cuît, c'est que ça commence à croûter, mais la pâte doit être encore humide à coeur.

 

brownie04

Yummy ! miracle, c'est commestible super bon !

Bises cacaohuètées !

 

21 février 2017

Idée week-end : cap sur La Hague

Y'a qu'les cons qui changent pas d'avis !

Pour que la bretonne dans l'âme que je suis reconnaisse que "la Normandie, oui, bon, ok, c'est pas trop pourri...", c'est qu'en vrai, ben c'est carrément canon ! Enfin la Normandie, je ne sais pas, mais La Hague...

La réaction des gens, quand j'ai dit que je partais en week-end là-bas, c'était soit : "c'est où La Hague ?", ou "super, un week-end dans le coin des centrales, ça va être génial !". Ben justement, parce que c'est pas connu, ou parce que ça ne tente pas les gens à cause de la présence de la centrale de retraitement des déchêts nucléaires (si j'ai bien suivi), ce coin de France est resté très sauvage, et, complément désert (bon, peut-être aussi parce que le bord de mer en Février, c'est pas évident pour tout le monde, mais paraît que l'été, c'est tranquille aussi).

 

la hague01

 Au programme, de belles randos, de la bonne bouffe, et du cocooning auprès du feu de bois dans notre location air bnb.

Un vrai bol d'air (frais, l'air, et aussi des bols de pluie, de neige, et de grêle... ça ravigotte mon pote !).

Le premier jour, nous avons fait un tour vers Goury et avons marché sur les falaises vers le nez de Jobourg.

la hague02

la hague03

la hague04

la hague05

Les falaises sont plus hautes qu'il n'y paraît sur les photos, la mer est pleines de nuances de bleu, et là-haut, t'es un peu le roi du monde, et pshiiiiiiiitttt, tu déconnectes...

Le deuxième jour, nous avons marché dans les dunes de Biville.

Petite appartée, j'en profite pour te conseiller deux-trois équipements pour ton week-end hivernal à La Hague...

Alors été comme hiver, il te faudra une carte, qui te permettra de retrouver ta caisse quand tu pars en rando, et au passage, apprends à lire une carte ou équipes-toi d'une personne qui sait le faire... Maintenant, je sais différencier un chemin pedestre d'une route (worst co-pilote ever)... Et et... la paire de chaussures de rando !!! Oh yeah ! A 32 ans, j'ai enfin ma première paire ! En vérité, ça m'a un peu fait chier de lacher 50 boules dans des pompes moches, et au bout de 5 min de marche, j'étais la plus heureuse du monde... Pour avoir vécu des randos dans des tourbières avec des basket pas étanches ni anti-dérapantes en Irelande, ambiance pieds mouillés, chaussure coincée dans la boue, et dérapages en folie, et ben... ce confort !

 

la hague06

la hague07

la hague08

Bref, les normands ne déconnent pas avec les dunes. J'étais surprise de l'étendue du bazar.

Les couleurs, pas mal, non ?

Et spéciale cassedédi à Aurélie, qui, à propos du dernier article, demandait un portrait du chéri, hop, une petite photo pour te dire que dans les dunes normandes, y'a aussi moyen de bien se marrer (je vais me faire enguirlander, mais c'est flou à cause des gouttes d'eau, on te voit pas, allez, râle pas !).

 

la hague09

la hague10

Nous avons passée la soirée de ce deuxième jour à Cherbourg, qui n'était pas très loin de notre spot.

Et dès le troisième jour, il était déjà temps de partir... Une dernière ballade le matin avant de prendre la route, sur le sentier des douaniers, entre la baie de Calegrain et Goury. Outch, ça monte un peu, mais c'est beauuuuuu....

 

P1160062

P1160066

la hague13

la hague14

la hague15

Et pour ce dernier jour, le soleil était avec nous...

Pour conclure, ce week-end a été un vrai coup de boost, le grand air et la nature sauvage font du bien. Les paysages m'ont un peu fait penser à l'Irlande.

Et pour loger, je vous file le lien de notre loc air bnb : cliclic. Nous étions à Ommonville la petite, notre maison était sur 3 niveaux, mais il n'y avait qu'une pièce par niveau, c'était rempli de bric à brac, et je me suis découvert une vraie passion pour le feu de bois avec le poêle !

 

Des bises iodées !

Posté par nuageplume à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

15 février 2017

Du stencil au tattoo

Il y a moult temps, j'ai acheté du papier stencil sur amazon, tu sais, le papier que les tatoueurs utilisent pour transfèrer le dessin sur la peau. Du papier carbone quoi...

Je voulais voir ce que donneraient mes projets de tatouages in situ, puis j'ai laissé traîner ça dans une pochette. Le chéri avait aussi une idée de tatouage derrière la tête, un soir, il me demande de sortir le papier, on fait le test sur son bras, et comme c'est le genre de gars qui ne procrastine pas les rendez-vous à prendre, le lendemain, il rentrait dans un shop, et dans la semaine, il était tatoué...

 

stencil05

Avant de te parler du papier en lui-même, je vais offrir son moment de gloire au chéri. Je lui ai proposé de partager avec toi son expérience, mais en voyant la photo de son bras sur le blog, il a pris le melon, et il veut carrément que je l'interview...

Alors c'est parti :

 

- D'où t'est venue cette envie de tatouage, t'en voulais un depuis longtemps ? Et veux-tu nous parler de la signification ?

 Ca faisait moulte temps que j'y pensais, mais sans avoir jamais eu de déclic sur le motif ni, avouons le, le courage de rentrer dans un salon de tatouage (déjà que je suis terrifié quand une vendeuse me demande si j'ai besoin d'aide dans n'importe quel magasin de fringues...). J'ai vu ce dessin sur un panneau d'exposition à la maison des vautours des gorges de la Jonte, en Lozère. J'ai eu un coup de coeur. Je cherchais un motif ancien et animal, et ce vautour m'a tapé dans l'oeil. C'est une gravure néolithique qui vient d'un site situé en Turquie (Catal Hüyük). Pour une raison que j'ignore, le vautour a une place particulière dans mon imaginaire, et mon imaginaire a une place particulière dans ma vie. J'écris un petit peu, et assez souvent, il y a des vautours dans mes histoires...

- Avoues, c'est moi qui t'ai donné envie, en fait...

 Oui, je le reconnais. Tu es très inspirante, et tu es devenue, depuis notre rencontre, mon modèle et mon mentor. Plus ou moins consciemment, je cherche à te ressembler. J'ai trouvé un chirurgien esthétique qui me fait un bon prix sur un allongement du nez, je suis trop content....

- Comment as-tu choisi ton tatoueur ?

 J'ai tapé "tatoueur" dans Google. J'ai écarté les adresses situées en pleine forêt et celles où le paiement se faisait d'avance en billet de 100. Celui que j'ai trouvé avait l'air cool, et en pratique il était cool.

- Bon, alors, t'as eu mal, ou t'es un vrai bonhomme ?

D'après toi? Contrairement au jeune homme qui se faisait tatouer en même temps que moi, je n'ai pas tourné de l'oeil. Ca picote, mais c'est très supportable, à cet endroit.

- Concrètement, ça s'est passé comment ?

 Et bien je suis entré dans la boutique, j'ai dit bonjour, poliment, mais avec détermination, genre j'ai passé ma vie dans des boutiques comme ça, mon 2e prénom est biker. J'ai expliqué que je voulais un tatouage. J'ai montré le dessin, que j'avais intelligemment imprimé, le tatoueur m'a dit banco. Il m'a donné un rendez-vous pour 4 jours plus tard. Et voilà. Hop. Un petit coup de rasoir, un petit coup de produit non-identifié, et une heure et demie de tatouage.

- Et maintenant, que tu y as goûté, t'en veux encore ?

Peut-être bien. Je ne suis pas pressé, mais j'aimerais bien, dans le même style (ancien, genre gravure ou peinture rupestre, stylisé), un loup et un ours, sur le même bras. Et bien sûr le doux visage de ma dulcinée sur l'intérieur d'une cuisse. Mais je préfère ne pas trop parler de mon intimité...

- Tiens, question subsidiaire, moi je trouve ça sexy, un mec tatoué (Thomas Shelby, hello !!!!), et toi, une fille tatouée, ça te fait de l'effet ?

Ca dépend. Le "Carpe Diem" sur le poignet, ou la citation de maître Gims dans le bas du dos, moyen...

 

Bon, moi je suis un peu moins rapide pour prendre mes rendez-vous, donc je ne m'en suis encore pas occupée, mais le test au stencil a été concluant, je veux je veux je veux :

Enfin concluant, oui et non...

L'utilisation : c'est tout simple : on photocopie notre dessin, on le pose sur la feuille de papier carbone, côté brillant, et on repasse les traits du dessin au STYLO BILLE, directement sur la photocopie...

 

stencil01

stencil02

Ensuite, tu découpes ta petite feuille, tu t'étale du déo en stick sur la peau, et tu poses ta photocopie dessus. Le carbone a transféré sur la feuille, qui va transférer sur ta peau.

Bon, dans mon cas, c'est là que ça se corse. Mon déo, c'est un déo à boule tu vois, et si, pour le dessin aux traits épais du chéri, ça a bien marché, avec des traits fins, le transfert était... bof bof... Mais ça m'a quand-même permis de valider les fleurs sauvages, par contre, inphotografiable...

stencil03

stencil04

Oui, bon, les gros plans de peau, c'est un peu dégueu...

Cool découverte en tous cas que ce papier stencil, qui en plus, coûte quedalle, et qui permet d'ajuster, de valider ou non ses projets !

Et sinon, on est pas meugnons, tous les deux ?

 

stencil06

Allez, bises carbone !

 

Posté par nuageplume à 18:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

09 février 2017

Sweet sweat frida

Hola !

Bien contente de te retrouver avec un projet que j'avais derrière la tête depuis un moment, mais qui m'inspirait quelques craintes, et que je ne savais pas exactement comment réaliser : la customisation d'un sweat tout bête !

J'avais envie d'en bidouiller un depuis que j'avais vu passer celui de Miss etc, ici, et qui m'avait vraiment tapé dans l'oeil. Tu vas voir, il m'a fallu plusieurs inspirations pour me lancer...

Plus récemment, c'est le sweat customisé de Cathy, de My name is Georges qui m'a convaincue de me lancer : . Ce col à paillettes... <3

Suite à cet article, boum, j'achetais mon sweat, mais ma dernière expérience avec le tissu thermocollant s'étant révélée décevante, je voulais faire autre chose... Et puis depuis que j'avais déballé le haut homewear avec écrit "amoureuse" au boulot, j'avais envie d'un sweat à message... Est ensuite passé sur instagram la réalisation de Mymy cracra pour le projet DIY dont le thème était : A la manière de Frida Khalo : regarde, c'est .

Ça y est, j'étais enfin inspirée : ni une, ni deux, j'allais coudre un "Frida" sur mon sweat ! Et au passage, j'en ai profité pour m'inscrire au projet DIY : bon, pour le thème Frida, c'était trop tard pour participer, mais tous les mois, il y a un nouveau thème, auquel on peut participer, sans obligation, et les réalisations des blogueuses sont super cools, si ça te tente, clique donc ici.

 

sweat07

J'ai trouvé mon sweat chez H&M, il m'a coûté 20 balles, et je crois que c'est ce qui fait aussi que j'avais un peu peur de me foirer, ça m'emmerdait d'éventuellement foutre 20 balles en l'air. Si t'en as un qui traîne dans le fond de ton placard, c'est cool, sinon, tu peux peut-être en trouver un moins cher genre chez Go sport, mais sinon, ben tu sais qu'il y en a chez H&M.

J'ai acheté du galon à pompons chez Eurodif, ça, ça coûte quedalle, j'ai décalqué un "Frida" directement sur l'écran de mon ordi, et j'ai découpé pour en faire un pochoir.

 

sweat03

J'ai épinglé mon galon à l'intérieur du pochoir. Je te conseille de replier les extrémités, histoire que ça ne s'éfiloche pas. Après, il ne te reste plus qu'à coudre les bords du galon, l'un après l'autre.

Bim.

 

sweat04

Une petite perle pour le point du i.

Et parce que Frida ne serait pas Frida sans ses couronnes de fleurs, et parce que vraiment, la fleur de miss etc m'avait tapée dans l'oeil, j'ai brodé deux petites fleurs au fil de coton au dessus de "F".

 

sweat05

sweat06

sweat08

sweat09

Posté par nuageplume à 11:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :