un nuage... une plume !

26 novembre 2016

Du tissage, de la biche, et de la curiosité...

Ok, j'ai plus trop le droit d'accrocher des queues de poney chez moi, mais ça veut pas dire que je n'ai pas le droit d'en faire pour les autres !

Ah !

Du coup, quand on me dit : "tu sais faire ça toi ? Trop bien, j'adore !", ben je saute sur l'occaz' : "tu veux que je t'en fasse un ? Hein ? dis oui, dis oui, dis oui !".Il se trouve que j'avais acheté une pelote en vue de faire un tissage justement, tu t'en souviens ? Ici...

Parfaite pour faire une queue de poney moutonneuse...

 

tissage02

tissage03

tissage01

Comme c'est pour une vraie de vraie, j'ai aussi utilisé de la laine dorée qui brillasse, et j'ai rajouté du masking tape doré à paillette aux extrémités de la baguette qui tient le tisage... Y'a pas de vie sans doré, et sans paillettes, autant mourir de tristesse...

Pour ce qu'il y a autour, la bibiche dorée, tu la trouvera chez maison du monde, et le reste, c'est monop'.

 

tissage04

tissage05

Revenons à nos moutons, enfin à nos poney, enfin bref, trois rubans découpés dans du tulle accrochés à la pointe du tissage, et le tour est joué !

 

tissage06

Pour finir, voici ce que j'ai fait du petit cadre en platok trouvé là où j'avais acheté la laine. J'ai collé un papillon (un vrai) et un bout d'améthyste.

 

Allez, pour une fois que je fais un article sans raconter ma life ni digressions, j'en profite pour m'arrêter !

Des bisettes !

(putain, c'était vraiment rapide...)

Posté par nuageplume à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


20 novembre 2016

Tu brodes quoi ? Des cartes postales...

Ouais, des  cartes postales et des tote bag.

Logique... Avec mon tambour à broder, je fais un dreamcatcher (ici), et avec des vieilles cartes postales de femmes un peu blingbling chaudières, je fais de la broderie...

photos brodées 01

Bon, en fait, tout est parti d'une petite visite à la recyclerie d'Orléans. enfin une annexe qu'ils viennent d'ouvrir.

Si par le plus grand des hasards hasardeux, il y a des orléannais qui me lisent, le premier magasin est situé au 106 rue de Bourgogne, je n'y suis pas encore allée, et le deuxième est au 29 rue royale. C'est un genre d'emmaüs, mais bobo. Tu y trouveras un tas d'objets vintage, tu as du meuble, du bibelot, de la fringue, des livres, de la laine, et au rdc, quelques objets de créateurs réalisés sur le principe du recyclage. Bobo donc, mais pas plus cher qu'au vrai emmaüs pour autant.

Bref, en tous cas, j'ai adoré l'endroit, et j'ai trouvé quelques trésors.

photos brodées 02

Manquent sur la photo un truc, mais chut, c'est secret, nowel, tout ça, et deux napperons brodés tout fins pour qui j'avais de grands projets, mais que j'ai paumé, va savoir comment... En ce moment, je perds des trucs. Alzeimer précoce si ça se trouve, vu que ma dermato vient de m'asséner que "ce que vous avez là, c'est pas un grain de beauté, c'est "je sais plus quoi", c'est dû au vieillissement normal de la peau". Mais bordel, j'ai 31 ans !!!! 31 !!!! (oui, bon 32 dans 4 jours, mais merde ! C'est pas une raison !).

 

Enfin bref, de la vieille laine, que tu le sens venir, le tissage ? Une vieille boîte à bonbons (oui, boîte avec ^, je suis pas la dernière pour faire des fautes, mais la réforme orthographique, j'étais pas trop pour) aux chouettes graphismes et couleurs, un cadre en plastoc qui se la raconte avec du doré, et les fameuses cartes postales des coquinettes...

 

photos brodées 03

photos brodées 04

photos brodées 06

P1150662

P1150663

Et comme à la recyclerie, c'est des gens sérieux, au lieu de te fourrer tes achats dans un sac en plastique, même récupérer, ils te les rangent dans un vieux tote bag publicitaire.

Et comme le principe du recyclage, dans la bricole, du moins (tiens, débat, paraît que du moins, ça se dit pas, tu le dis toi ?), ça me parle, ben je me suis dit que j'allais lui redonner un peu de noblesse à ce tote bag, et lui broder un petit museau de chat en rose gold.

 

tote brodé 01

tote brodé 02

Et pour cacher le logo de la marque qui faisait sa pub, un bon vieux rectangle de tissu thermocollant, et le tour est joué !

 

tote brodé 03

Juste un petit conseil si tu veux faire pareil, pour avoir un dessin à peu près symétrique : trace toit des repères à la craie de couturière qui part en machine, je te montre :

 

tote brodé 04

Tu vois ce que je veux dire ? Déjà, ça va te permettre de faire ton motif bien au centre du sac, parce que tu vas tracer ton trait vertical au centre. Ce même trait va t'aider à dessiner de manière symétrique, en évaluant de combien de centimètres tu te décales par rapport à lui. bon, je pense qu'on ne comprend rien à ce que je raconte, mais la photo parle d'elle-même...

 

Je te brode deux bises sur les joues pour ma part, la prochaine fois qu'on se verra ce sera certainement pour se causer coups de coeurs musicaux. Et pourquoi pas ?

Posté par nuageplume à 12:19 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 novembre 2016

Dessiner des papillons de guingois

Hey hey hey !

Ces derniers temps, il y a eu une production de papillons à la chaîne ici. La photo sur instagram a fait mouche (jeu de mot, t'as compris ?), alors je vous propose un petit tuto pour dessiner des papillons un peu inquiétants, un peu de guingois, pas tout à fait symétriques, mais quand même...

 

dessin papillon 07

dessin papillon 02

Comme à chaque fois que je te propose un tuto dessin, c'est quelque chose de très simple à faire, et qui ne fait appel à aucune notion ou savoir-faire. Juste de ne pas avoir peur de se tromper.

Ils sont un peu dégueu ces papillons, la couleur déborde en tâche, et d'un seul côté de la bête (ce qui en perturbera certains qui se reconnaîtront), bref, c'est pas propre propre, et c'est voulu. Tu commences à me connaître, j'ai un petit faible pour l'esprit cabinet de curiosité, et pour moi, cabinet de curiosité, ça rime plus avec inquiétant, voire macabre qu'avec princesse, si tu vois ce que je veux dire. Donc du papillon , d'accord, mais désolée Cindy Sanders, point de lumière, ni de paillettes (faillait que je place Cindy Sanders, c'est comme ça, je ne peux pas dire le mot papillon sans avoir cette putain de chanson dans la tête, même des années après, et je suis sûre que toi aussi. Sinon, c'est cadeau. Monde cruel...)

 

dessin papillon 03

dessin papillon 04

dessin papillon 05

dessin papillon 06

dessin papillon 08

Alors, ça te dit de te faire ta collection ?

Je t'ai préparé un tuto en vidéo.

Voilà ce dont tu auras besoin point de vue matos :

- Feuilles canson

- Aquarelle ou pastilles de peinture à l'eau, ou encres de couleur + 1 pinceau

- Encre de chine noire

- Une plume (non, pas de l'oiseau, une plume de calligraphie)

- des stylos.

- Facultatif : peinture, crayon de couleur, feutres...

 

vidéo dessins papillon

 

Franchement, ça peut te faire une petite carte de nowel home made sympa, voire, si tu te fends d'acheter un cadre, un cadeau, si tu es fauchée ou adepte du présent "c'est moi qui l'ai fait !". Paraît qu'à partir d'un certain âge, ça se fait plus d'offrir des dessins qu'on a fait nous même, ou des colliers de nouilles. moi je dis, la heunesse, c'est dans la tête. j'offre des dessins si je veux.

Tu peux aussi organiser un atelier papillon à la maison.

Moi j'ai convertis mon hombre et ses muchachas, je peux te dire qu'ils étaient hyper concentrés, et ça nous a passé une partie de dimanche après-midi pluvieux...

Voilà leurs productions (ouvert à tous les âges, ici, on a du 5, du 8, et du 33, sauras-tu reconnaître qui a fait quoi ?).

 

dessin papillon 09

Bon, en tous cas, moi, ça ne me dit pas ce que je vais faire de cette production.

Je crois que je vais l'accrocher sous la carte du monde, en mode explorateur chasseur de specimens...

 

dessin papillon 01

T'en dis quoi ?

Allez, bises papillon....

Posté par nuageplume à 09:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

11 novembre 2016

Un dreamcatcher en guise de broderie

Tu sais, quand tu t'emballes, que t'achètes un truc mais qu'en fait, tu ne sais pas t'en servir ?

Ben ça m'a fait ça avait les tambours à broder...

J'en avais acheté un en bois, parce que je le trouvais joli, pour faire une broderie, mais je ne sais pas broder... Ahah, enfin des trucs simples vite fait, ça peut le faire, mes mes ambitions sont au delà de mes compétences...

Du coup, au lieu de garder ce joli tambour dans le fond de ma travailleuse en me disant qu'un jour, si si, j'aurais comme par miracle acquis le savoir-faire nécessaire pour faire une broderie canon, j'ai décidé de le détourner, pour en faire un dreamcatcher.

 

dreamcatcher1

dreamcatcher2

Oui, ça va, je n'ai rien inventé... On en voit un peu partout sur les blogs des diyeuses, et sur pinterest, mais ce qui m'a décidé à en faire un, c'est d'en avoir vu à New-York, au marché des artisans bobos de chelsea (ouais, je me la pète grave).

Bon, je n'ai pas fait de pas à pas, il n'y a rien de compliqué...

Le napperon is from Coco mémé, mais si t'as pas de mémé qui te refile des napperons, direction les brocantes, Emaüs, ou toto ou eurodif pour acheter un bout de dentelle.

Moi j'ai d'abord tendu mon napperon dans le tambour, et après, j'ai noué mes franges. A mon avis, erreur, ça allait que les espaces entre les points de napperon étaient espacés... Le mieux est certainement de nouer tes bouts de tissus, laines, ficelles, rubans, ce que tu veux autour du cercle extérieur de ton tambour, puis de fixer ensuite ton napperon ou ta dentelle. Et de bien serrer, qu'il ait la peau du ventre bien tendu.

 

dreamcatcher5

J'ai ensuite coupé le napperon qui débordait, en en laissant un bout dans le bas, comme une sorte de mini cravate, puis j'ai noué mes rubans, chose que j'aurai donc dû faire avant.

J'ai utilisé des bandes de tissu, du tulle (des bandes entières et trois que j'ai tressées ensemble), et des rubans de dentelle.

 

dreamcatcher4

Et puis parce que je ne peux pas m'empêcher, et que la vie serait bien fade, sans doré, j'ai ressorti mon fil doré, pour accrocher vraie et fausse plume, et une ou deux petites étoiles. Point trop, je voulais garder un côté épuré.

 

dreamcatcher3

Et voilà !

Je peux te dire, je dors mal en ce moment, mais on peut pas dire que c'est parce que je manque de protection, parce que niveau quantité d'attrapes-rêves dans la chambre, on commence à se poser là.

Allez, bises bises !

Posté par nuageplume à 11:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 novembre 2016

Saveurs d'automne, à la soupe !

La soupe pour moi, c'est ça :

- pdt/carottes/rutabaga/oignons.

- poireaux/pdt/oignons/crème/lardon, si c'est la fête.

- courgettes/pdt/crème/kiri.

Bim, je tourne autour de 3 recettes, en boucle, je ne me lasse même pas.

 

Mais là, il s'est passé un truc exceptionnel : je suis allée faire des courses (non mais en vrai, c'est pas moi qui m'en charge, d'habitude, #luckyme), du coup, bientôt Halloween oblige, je suis tombée nez à nez avec une montagne de citrouilles et autres courges et ça m'a rappelé : la soupe trop bonne que j'ai déjà pris deux fois au resto : le velouté de butternut !

Oh yeah ! Vas-y, je tente !

Et comme devant les pommes, une nana m'a demandé, toute génée : "excusez-moi, mais je voudrais faire une tarte ou un crumble, je ne sais pas quelles pommes prendres, vous pouvez m'aider ? je ne cuisine pas d'habitude", ben j'ai pris la confiance, je me suis dit que je devais avoir une tronche d'experte culinaire, et que cette recette de soupe, j'allais te la bloguer (en vrai, la nana a eu de la chance, le crumble, c'est un des seul dessert que je ne rate pas (en principe)).

 

Allez, on prépare : un velouté automnal de butternut, couronné de ses lamelles de champignons poêllés, cantal et magret séché.

Ouais mon pote, rien que ça...

Il te faudra :

- 1 butternut

- 1 pomme de terre

- 1 oignon

- 1 bouillon cube de poulet

- quelques champignons (ici c'était de paris, mais l'idéal aurait été un champi de forêt, de la chanterelle par exemple)

- du cantal

- des tranches de magret de canard séché

- beurre/huile

- crème fraîche

- sel/poivre/noix de muscade.

 

Préparation du velouté :

1. Couper le butternut et la pdt en cubes, et l'oignon grossièrement.

 

soupe1

2. Faire revenir les légumes sur feu doux, dans du beurre et un peu d'huile de tournesol, le temps qu'ils soient bien enrobées de matière grasse, et un peu ramollis. Saler (pas trop), poivrer. On ne les fait pas dorer. Lorsque la pomme de terre devient un peu translucide, émietter le bouillon cube dans la casserôle, et bien mélanger.

 

soupe2

3. Ajouter de l'eau a hauteur de légumes, couvrir, et laisser cuire, toujours à feu assez doux.

 

soupe3

(ouais, c'est gras, mais on ne fait pa de bon velouté sans beurre, et celui qui a dit que la soupe était un truc de régime est un con).

4. Lorsque les légumes sont cuîts (vérifier à l'aide d'un couteau, bon, à mon avis, tu sais vérifier la cuisson des légumes, mais on sait jamais, donc tu plantes la pointe du couteau, il faut que ce soit fondant), retirer et réserver une ou deux louches de bouillon, et mixer à l'aide d'un mixeur plongeant. Rajouter du bouillon si la consistante est trop épaisse.

5. Ajouter un peu de muscade, et un peu de crème liquide. Goûter, ajuster l'assaisonnement.

 

Préparation des toping:

Faire poêller les lamelles de champis dans du beurre ou de l'huile d'olive, avec sel, poivre, un peu de persil si tu en as.

Couper le cantal en lamelles fines, à l'épluche légumes.

Trancher le magret fumé en petites lanières.

 

Servir le velouté dans une assiette creuse, couronner avec les topings (servir comme tu peux par dessus quoi), et mettre un filet d'huile de noisettes si c'est la classe et que t'en as, ou d'olive si t'es comme moi.

Mettre une belle tranche de pain à côté, aux noix ou noisettes, encore une fois, ce sera l'idéal !

 

soupe4

soupe5

La photo ne donne que moyen envie, mais tu sais ce que c'est : quand tu sers, c'est le soir, y'a plus de lumière, faut que tu te dépêches parce que le but, c'est quand-même de manger chaud, et qu'on te regarde en te prennant pour une folle, t'aurais bien mis ça dans des assiettes plus jolies, mais qui auraient été bien pratiques, 'fin bref... La photographie culinaire, c'est un art, et en général, les plats sont pas faits pour être dégustés après...

Mais c'était trèèèèèèèèèèèèèèèèès bon !

Bises d'automnes.

Posté par nuageplume à 10:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


02 novembre 2016

Une semaine à New-York

Hey !

Voilà, deuxième et dernière partie de notre périple à New-York, où l'on va plutôt se parler pratique, et avec bien-sûr, un petit vlog !

 

Période / Budget :Nous sommes donc parties une semaine : du 7 octobre au 14 octobre. Nous sommes arrivées le 7 à 21h45, on repartait le 14 à 23h55, on a donc eu 7 jours pleins.

A cette période, il y avait du touriste, mais pas non plus la folie douce. De toutes façons, y a t'il une seule période sans touristes à New-York ?

Côté climat, à cette période, bon, bien-sûr, la météo, ses variables etc, mais pour notre part, on a eu vachement de chance : un seul jour avec de la pluie, et pas non plus l'horreur, et on a eu du soleil, pas trop froid, nickel !

Côté budget : par personne : en comptant tout tout tout : 1735€

- on a pécho les billets d'avion à 470€ (un ou deux mois après, ils étaient plus de 100€ moins cher, on les a pris vers avril, je crois). Compagnie XL airlines.

- Logement : 270€ : une chambre chez l'habitant, air bnb, bien situé, à l'angle N/O de central park.

- New-York city pass : 110€

- Carte de métro pour 7 jours : 30€

- Shuttle de l'aeroport à notre logement : 22€ (au retour, on a pris le métro)

- Esta : 13€

- train + RER A/R : 60€

- Argent de poche pour : la bouffe, les cadeaux, les visites de musées non comprises dans le pass : 760€.

Je n'avais pas aditionné jusqu'à aujourd'hui. C'est beaucoup d'argent, c'est vrai. Mais c'est faisable. Et si Air bnb c'est bien pour se loger pas trop cher, c'est bien aussi pour loger les autres pas trop cher et se faire de la maille pour partir à ton tour. Je dis ça, je dis rien... C'est une bonne astuce pour se faire de l'argent pour voyager...

Si tu te demandes si 760€ d'argent de poche pour la bouffe, les sorties, les cadeaux, c'est large ou c'est tendax, ben dis-toi qu'on avait prévu 1000€ par personne, et on en a ramené, donc... Après ça dépends de toi, on s'est fait plaisir hein, mais on a pas dévaliser century 21, Victoria secret, ou MK... Quant à la bouffe, nous ne sommes pas allée au moins cher.

 

Organisation avant de partir :

Si il y a des destinations qui peuvent se faire plutôt à l'arrache, sans rien prévoir ou presque, je pense que pour New-York, va falloir te préparer un minimum, parce que en général, tu auras peu de temps, et BEAUCOUP de choses à voir...

Voilà comment on a procédé :

1.On a fait une liste de tout ce que l'on voulait faire.

2. On a regroupé ce que l'on avait listé par zones géographiques, et on a fait rentrer ça dans un programme, au jour le jour. Chaque jour était divisé par matin / AM / soir, et à côté, il y avait une autre colonne "à faire dans le coin" : pour les trucs que l'on ne pensait pas avoir le temps de faire, mais on ne sait jamais.

3. On a noté à côté des musées, sur notre programme, les heures d'ouverture : ça évite de se taper du métro pour au final, réaliser que le musée est fermé, ou de se speeder le matin alors que ça ouvre à 10h.

4. Sur le programme : chaque attraction portait une lettre, que j'ai reporté sur le plan. On passait ainsi pas 4h à repérer là où on voulait aller.

 

Je te montre une page de mon carnet, ce sera plus simple :

prog

Après bien-sur, c'est pas l'armée hein, le programme, c'est une trame, pour éviter de perdre du temps à dire on va où, on fait quoi, ah merde, y'avait ça dans le coin, j'y serais bien allé. On ne l'a pas respecté à la lettre, on l'a même pas mal réajusté, mais ça nous a bien servi.

On avait acheté les city-pass à l'avance, ainsi que la navette pour l'aeroport.

 

Organisation sur place :

Le réveil a sonné tous les jours à 7h. Ça peut paraître tôt comme quand parfois, tu veux commencer la journée par un musée qui n'ouvre qu'à 10h, mais en fait, ben non... Quand t'es à deux, le temps chacun d'emmerger, de se préparer, même si point de maquillage ni rien, de prendre le métro, de trouver là où tu veux prendre ton ptit déj, de trouver le musée. Bim, t'es bon...

 

D'ailleurs, je te conseille vivement de plutôt faire les musées le matin, mais genre, à l'ouverture pour plusieurs raisons : à l'ouverture, y'a un peu de queue, mais ça va. Une heure après l'ouverture, c'est l'enfer de l'ouest. Ensuite, les musées ferment souvent tôt, genre 17h, et t'as beau avoir un programme, tu vas voir que tout va se décaller un peu, bouger, en fonction de tes flâneries, donc prévoir un musée en début d'aprèm, c'est chaud patate.

 

Programme :

Voilà au final, le programme que l'on a fait sur place.

Divisé en 3 périodes : matin, après manger, soir.

Ça peut peut-être t'aider à voir le nombre de choses que tu peux caser par jour. Bien sûr, entre ces grandes lignes, tu vas flâner, faire un peu les boutiques, chercher... ça prend du temps...

 

programme1

programme2

Voilà, en bon, sinon, entre Shake shake et five guys, mon coeur balance franchement pour five guys. La plume, c'est le contraire. Et pour toi, c'est lequel, le meilleur burger ???

 

Ahah ! T'as cru que j'allais te laisser comme ça ?

Allez, y'a un petit vlog, en ultra condensé. Et à la fin du vlog, y'a un cadeau, je me ridiculise pour toi. Mais pas de triche, vas pas juste cliquer à la fin !

 

Xoxo, et si tu planifies tes vacances, j'espère t'avoir aidé, et sinon, ben t'avoir donné envie de partir !

 

vlog new york

 

29 octobre 2016

Le sous-verre qui se prennait pour un cadre

Je suis, un objet des arts de la table présenté sous forme de set, souvent rencontré par les chineuses sur les brocantes, qui coûte entre 50cts et 1€50, et qu'elles ne peuvent pas s'empêcher d'acheter, alors qu'elles ne savent pas quoi en faire, je suis, je suis....

Le sous-verre en rotin !!!

Mais si, tu sais ! Le tour est tout mimi, en rotin, mais le fond est absolument dégueulasse, genre vieux faux papillons sur fond de dentelle, ou comme ici, ambiance silence, ça pousse... Quand on est chanceuses, ça vient dans un petit panier tout aussi ignoble...

Mais si c'est si dégueulasse, pourquoi on ne peut pas s'empêcher de l'acheter ? A cause de la folie de rotin mon capitaine, et parce que ça ne coûte quedalle, et qu'on se dit que c'est forcément pimpable !

 

cadres rotin1

Oui, bon, c'est chatoyant, avec toutes ces fleurs, mais bon...

On est d'accord, la première chose qui te vient à l'idée, quand tu veux transformer ces sous-verres, c'est d'en faire des miroir. Mais découper du miroir en rond tu vois... bizarrement, je passe mon tour, et j'en ai donc fait ce qui me vennait à l'idée en suivant, à savoir, des cadres, un support pour un tissage, et un attrape-rêves.

 

cadres rotin2

cadres rotin3

cadres rotin4

Pour le cadre peint, il faudra juste passer une couche de geso avant, parce que sinon, accroche toi pour que la peinture accroche...

Pour le cadre avec le tissage, j'ai juste fait un mini-tissage, en tissant le haut un peu en arrondi pour que ça s'adapte bien au cercle en rotin.

Pour le cadre attrape-rêves, j'ai commencé par faire un fond à l'aquarelle, sur un canson, puis je me suis servie des branches de rotin pour tisser une sorte de toile un peu à l'arrache. Ensuite, j'ai tout simplement noué des bouts de laine et une ponponas pour faire croire que c'est la fête, wouhou !!!

Pour le cadre au crochet, ah oui, je voulais t'expliquer ça avec un schéma. attends, je le tente...

 

cadres rotin7

Voilà, donc tu suis ça, etc etc, jusqu'à ce que tu ais fait le tour du cadre.

Bon, et sinon, tu peux aussi juste ne rien faire, et coller un dessin, une image, une photo par dessus le sublime fond initial de ton sous-verre transformé en cadre. Finalement, je trouve que c'est encore ce qui rend le mieux. Comme j'ai mis des illus provisoires, je me suis contentée de patafix, sauf pour l'attrape-rêve, à cause de la toile en laine, je ne peux plus changer le dessin de toute façon, donc j'y suis allé à la colle forte.

 

cadres rotin5

cadres rotin6

Si tu as une mémoire d'acier, peut-être te rapelleras-tu que ce n'est pas la première fois que je m'attaque à ces bestioles, tu en vois un autre sur la dernière photo. Si ça te dit, j'en parlais ici.

Et là, je me rends compte que c'était il y a un an, et que bordel de cul, le temps passe foutrement vite... D'ailleurs, ça fait bientôt 3 ans qu'unnuageuneplume est dans la place, 3 ans le 3 novembre. Et bah...

 

Bon allez, je te quitte sur ces considérations de vieilles du temps qui passe vite toussa toussa, sinon, je sens que je vais te causer météo et rhumatismes...

Des bises !

 

Posté par nuageplume à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 octobre 2016

Dans mon carnet de voyage -New-York New-York-

Hey guys !

Un petit aperçu de notre voyage à New-York, ça te dit ?

Pour cette fois, on ne va pas se parler programme, organisation, budget, ça fera l'objet d'un prochain post. New-York étant un gros morceau, j'ai eu envie de faire deux articles. dans celui-ci, je vais te présenter mon carnet de voyage, et te parler un peu du ressenti, dans le prochain, on se parlera pratique, parce que m'est d'avis que si il y a des destinations que tu peux faire un peu à l'arrache, pour New-York, ça peut être pas mal de préparer un minimum, surtout si tu ne pars qu'une semaine.

 

Newyork

New-York, New-York...

C'est la démesure totale. Tout est trop : grand, bruyant, actif, calorique, en perpétuel mouvement. Où que tu regardes, il se passe quelque chose... Je crois bien que c'est ça qui fait son charme... Exemple, en une semaine, au hasard de nos pérégrinations, on aura assisté à deux parades (une énorme, sur la cinquième avenue, des communautés d'amérique latine de New-York, une autre plus petite, à China-Town), au tournage d'un film dans Greenwich village, et on a participé à une pub pour une glace (ouais, on a été filmées, ça y est, Ryan va enfin me repérer, ou alors, Spielberg, et je vais tourner avec Ryan).

C'était la première fois que je mettais les pieds à New-York, mais bizarrement, à plein de moments, j'ai eu des impressions de déjà-vu. En fait, la ville est à peu près conforme à l'image que l'on nous en donne dans les films et les séries.

Autre chose qui saute aux yeux : à quel point c'est une ville cosmopolite. Tu entends parler toutes les langues, tu peux manger des plats du monde entier, toutes les cultures cohabitent, même si en effet, les gens ont l'air de vivre assez en communauté, mais c'est pas en une semaine que je vais me mettre à établir un profil sociologique de la ville hein.

Il y a beau y avoir toujours du monde partout, de l'activité, j'ai eu l'impression qu'il y avait plus d'interaction entre les gens là-bas qu'ici. Je veux dire que j'ai vu souvent des gens qui ne se connaissaient pas taper la discut' dans le bus, le métro, les parcs, dans les restos quand la table est partagée. On nous a même proposé plusieurs fois de l'aide quand on regardait notre plan, comme ça, spontanément. Nice, non ? Et par rapport au monde justement, à l'agitation, ça pourrait être anxiogène, mais en fait, pour avoir voyagé en mode Franklin la tortue, jamais je n'ai eu peur qu'on farfouille dans mon sac à dos. On se sent en sécurité.

Enfin, sur les ambiances, ce qui est parfois hallucinant, c'est comme le décors, et surtout, l'ambiance, peut changer à l'angle d'un block, d'une rue à l'autre... Tu passes de l'Italie à la Chine, du résidentiel plutôt haut de gamme au Liddle du coin, poubelles éclatées, vélos aux roues volées, autel à un défunt...

 

Allez, du coup, je te laisse avec le carnet de voyage. j'ai eu envie de le présenter un peu différemment, sous forme de vidéo, en intégrant quelques photos. D'autant que graphiquement, il est un peu pauvre. On a pas eu tant que ça l'occasion de se poser pour dessiner...

Prochain article : je te fais le programme, et il y aura peut-être un petit vlog...

Xoxo !

 

new york carnet voyage

 

 

Posté par nuageplume à 16:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

16 octobre 2016

En panne d'idée cadeau ? Le cadeau personnalisé est là !

On a tous un moment de l'année, où tous nos proches semblent s'être donné le mot, et on décidé de fêter leurs anniv' les uns après les autres. Moi, d'octobre à février, je suis tranquille, mais après, c'est minimun un cadeau à trouver par mois, et franchement, les idées ne sont pas toujours au rendez-vous...

Du coup, on peut se tourner vers une carte cadeau, prendre un truc au pif, et sans conviction, on sait que ça fera chou blanc, mais on s'allège la conscience en s'aquitant de notre fardeau, carrément zaper (hello daddy !) ou bien se tourner vers un cadeau personnalisé, tu trouveras forcément le bonheur de quelqu'un ici !

Je ne vais pas te mentir, c'est la marque Cadeaux folies qui m'a contacté. Je n'accepte pas toujours les partenariats, parce que je n'ai pas envie de faire de la pub pour un truc que je juge de mauvais goût, de mauvaise qualité, et sans rapport avec le blog, mais là...

En découvrant le site, j'ai craqué pour le design des cadeaux personnalisés, et sur leurs gammes de cadeaux tout court. Du coup, comme on est en octobre, et que je n'ai plus personne à gâter, (oui, c'est bientôt noël, ça va, on verra plus tard...), je me suis dit que j'allais me le faire à moi-même, ce cadeau personnalisé qu'ils me proposaient de tester. Et pour bien tester, je m'en suis choisi deux en fait... Une tasse, et une affiche, plus une carte du monde à gratter, et franchement, ça a été compliqué de choisir, tout me faisait de l'oeil...

 

Côté cadeau personnalisé donc :

Tu retrouveras essentiellement un choix d'affiches, de mugs, et de planches à découper. Le design est simple mais efficace, et tu vas pouvoir personnaliser le texte (contenu, couleur).

Par exemple, tu peux faire faire une affiche avec des dates importantes, des couples célèbres, et inscrire le tien dedans, des pèle-mêle, des citations, paroles de chansons...

 

cadeau personnalisé 3

Pour mon affiche, j'ai choisi le "What the fuck would [...] do".

J'ai donc rajouté E.Miguel, ce qui est une private joke. Le site donne Batman, Yoda, Gandhi, Heisenberg comme exemples.

L'affiche est grande, de bonne qualité, le papier est super épais, le tout est bien emballé, et on peut aussi choisir de la recevoir sous cadre. Si la personnalisation est très rapide et facile à faire, pour ce modèle là, il faudra tout de même se limiter sur le nombre de lettres... Chuck Norris par exemple, ça passe pas.

 

cadeau personnalisé 1

cadeau personnalisé 2

Pour la tasse (il en existe d'autres modèles), tu peux inscrire un nom sur le devant, ou ce que tu veux d'ailleurs, et en plus petit, ce que tu veux à l'arrière.

Pareil, le mug est de bonne qualité, à mon avis, c'est lui qui va m'accompagner pendant mes futures rédactions d'articles !

Derrière, j'ai écris "pas touche", on reconnaît là ma légendaire générosité...

 

Côté cadeaux non personnalisables :

Tu trouveras des veilleuses, des tas de choses à base de licornes, comme des pantoufles, des veilleuses, de la vodka ; des queues de sirènes dans lesquelles s'emitoufler, des gadgets de geeks, des boîtes lumineuses, un arrosoir flamant rose, etc etc, et... des map monde à gratter...

 

cadeau personnalisé 4

cadeau personnalisé 5

 

Ouais, le chéri est allé au Chili, ce ptit veinard... On a gratté la carte à deux, et on est pas trop à plaindre, côté voyages, mais franchement... il nous en reste, à découvrir, du monde (faut dire que tant que tu n'as pas gratté toute la Russie et l'antarctique...) !!!

 

cadeau personnalisé 7

cadeau personnalisé 8

cadeau personnalisé 9

 

Je te recommande donc les yeux fermés ce site de cadeau personnalisé à découvrir ici, c'est certain que tu trouveras de quoi gâter quelqu'un, et adieu les pannes d'inspiration !

Ah, et côté pratique, sur le site, tu peux rechercher ton cadeau par prix, ou par type de personne à gâter.

 

cadeau personnalisé 6

 

Des bises !

Prochain article, sûrement sur New-York (d'ailleurs, j'ai voulu le gratter sur la carte, raté, j'ai visé Boston... Y'a plus qu'à y aller pour réparer l'erreur !).

Posté par nuageplume à 18:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

12 octobre 2016

Allo, Allooooo !!??? Y'a d'la terre dans l'tuyau !

Il y a des idées qui traînent un moment avant d'être réalisées...

Celle là en est une... Des mois que j'avais récupéré ce téléphone vintage, j'ai retrouvé, je te faisais un teasing dans cet article qui remonte au mois de mai...

Bon, ça a pris du temps, parce que 1. je ne savais pas comment faire, 2. faire ce DIY avant de déménager aurait été un peu con quand on sait comme les plantes sont chiantes à transporter, 3. ben un DIY à base de plante justement, ça m'inquiétait, je me disais que j'allais encore l'assassiner, et que ça, c'est moche, 4. procrastiner est mon deuxième prénom.

But today was the day...

Parce que dimanche dernier, après le repas d'anniv' de ma mère, on s'est dit qu'on irait bien dépenser un peu de pognon, et que dépenser du pognon un dimanche, à la campagne, ben ça veut dire, aller à jardiland. Que du coup, ça m'a fait tilt, allez, je l'achète cette plante pour le DIY ? Et qu'en plus, dépenser notre pognon, quand on est avec maman, ça veut surtout dire dépenser son pognon à elle, vu qu'elle est gentille et qu'elle nous fait des cadeaux. J'ai donc choisi une succulente à deux balles 50, et ma soeur, en bonne aînée, s'est pris une plante à 15 boules. Ouais, je balance, et ça, c'est parce que tu m'as dis que le résultat était moche frangine, BIM ! (ok, j'avais aussi pris deux autres mini-plantes, j'en avais pour 5 balles quoi, enfin maman en avait, enfin tu suis...).

Et puis aujourd'hui, c'est jour de repos, comme tu le sais maintenant, vu que ça fait trois articles que je t'en parle, l'arrêt du tabac me rend un peu suractive, enfin faut que je m'occupe quoi, en particulier quand je ne bosse pas, parce que sinon, au boulot, côté occupation, ça va, y'a ce qui faut. Du coup, ce matin, je me suis levée, oui madame, levée, pour aller voir une chouette conférence sur les villa modernes, et je confirme que je veux bien aller habiter dans une villa de Claude Parent (non mais franchement, mate ces volumes!!!). Puis je suis rentrée, j'ai écris l'article précédent, où je disais que je n'allais peut-être pas publier d'autre article pour cause de vacances, et que je n'avais rien en stock pour quand je serai absente. Et comme j'avais une journée de plus de 10H vu que je ne m'étais pas levée à 13h, j'avais encore du temps à tuer, et des mains à occuper. Alors je me suis lancée. Et j'ai fait mon DIY. Pris les photos, et là, j'ai encore le temps de rédiger cet article avant d'aller au théâtre, et de vite, être à demain, pour reprendre le boulot, pour pas avoir envie de fumer, puis d'être à dimanche, qu'il va encore falloir occuper pour pas tourner folle...

 

Sérieux, j'ai l'impression d'être un genre de hamster neurasthénique, mais qui tournerait quand même frénétiquement comme un dératé dans sa roue. Physiquement là, je suis HS, mais dans ma tête, c'est la pile électrique. Filez-moi une clope, qu'on en finisse...

 

Bref, allo, mais allo quoi, t'es une blogueuse mais t'as pas de téléphone en guise de cache pot ? (oups, pardon, j'ai honte pour cette vanne du allo allo qu'on aimerait tous oublié, qu'on a tous oublié même, en fait, je ne sais pas ce qui m'a pris, c'est le téléphone, court circuit, je te dis, y'en a dans ton les sens dans ma tête, mais y'a pas que du bon...

 

Bref bref ! Décroche !

 

succulente1

succulente2

Hinhinhinhinhin, elle était facile...

 

Alors comment qu'on fait ?

Ben on fait à l'arrache...

 

succulente3

Déjà, faut tout démonter. Je précise que si ce téléphone m'avait tout l'air d'être un toy, parce qu'il fonctionnait à pile. Les grosses plates carrées. J'ai beau rien y comprendre à comment fonctionne un téléphone toussa, c'est louche. De plus, c'est tout léger. Je ne ais pas si tu peux faire pareil avec un vrai téléphone, mais à coeur vaillant, rien d'impossible, n'est-ce pas ?

Ensuite, j'aurais bien mis un pot à l'intérieur du trou, mais ça débordait, c'était moche, donc je me suis dit que la solution la plus esthétique consisterait a planter directement ma plante dans le téléphone. Ce qui nécessitait de boucher les trous, rapport à la terre, tout ça, éventuellement l'arrosage, mais je ne suis pas sûre que ça ne s'arrose trop, comme plante. J'ai fait ça avec du scotch. Certainement pas le truc le plus solide du monde, mais de toutes façons, je ne parierai pas pour plus de quelques semaines sur le temps de survie de cette succulente, alors...

 

succulente4

Ben bah après, tu sors le bébé du pot, et tu la rentre dans le téléphone.

Et voilà, tu as un objet what the fuck, qui va laisser tout le monde perplexe...

 

succulente8

succulente6

succulente5

Bon allez, c'est l'heure de filer au théâtre pour moi.

Du coup, je te bise, et pour te foutre un peu la haine, je te rappelle qu'à l'heure qu'il est, je suis en train de visiter New-York, ahahahah !!!

Sauf si je fais une crise cardiaque à cause du sevrage. Dans ce cas, someone please call 911. Ah bah non, y'a d'la terre dans l'tuyau...

 

Posté par nuageplume à 19:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,