un nuage... une plume !

23 septembre 2016

Crash test : trapilho home made

Hey !

  Les mots compulsion, recyclage, et transformation te parlent ? Cet article est pour toi ! Enfin si tu sais crocheter, parce qu'en fait, on va se parler de fabrication de fil trapilho à partir de vieux t-shirt, de ce que ça donne, de ce que ça vaut, tout ça en réalisant une petite corbeille, histoire de tester le bazar.

  Pourquoi compulsion ? Les crocheteuses en série doivent voir de quoi je parle, tu sais, quand tu fais un ouvrage simple, donc ultra répétitif, et que t'enchaînes les rangs sans plus t'arrêter, jusqu'à ce que ça te gave, mais que tu n'arrives tout de même pas à lâcher le crochet ? Yep... Triple compulsion ici : je voulais tester le trapilho maison, à partir de vieux t-shirt, ça tombait bien, on avait fait du tri dans les armoires, et à disposition, des cartons "vieilles fringues". J'ai pu récupérer 8 t-shirt, et au lieu d'en transformer un en pelote, pour voir ce que ça donne, j'ai fait les 8 (on est à compulsion x2, tu suis ?). Et pourquoi ? Parce que je suis en train d'essayer d'arrêter de fumer mon pote, et que dans ces cas là, c'est pas mal d'avoir les mains un peu occupées... Bim, compulsion x3, et je ne suis pas une crapoteuse du dimanche, bien la fumeuse compulsive...

  Tu vas pas y couper, tu sais bien qu'une fois sur deux, quand je fais un article, je finis par te raconter autre chose, enfin en général, je commence même par te parler d'autre chose, sorte d'introduction capilotractée (ouais, j'ai fait latin au collège). Donc l'arrêt du tabac : ça fait une semaine et demie je crois, et jusqu'ici, tout allait bien : je continuais à fumer ma clope du matin, et après, je me patchais au 21mg jusqu'à ce que je me couche. Pas de nicorettes, rien, même pas de grignotage, impec. Sauf qu'aujourd'hui, j'ai fait n'importe quoi... J'ai voulu voir ce que ça donnerait sans patch, histoire de sentir à quel point j'étais accro, et comment je m'en sortirais à lutter all by myself. Donc je fume quand même ma clope du matin, et jour de congé oblige, je sors mon crochet et mes nouvelles pelotes de trapilho maison pour m'occuper les mains.

Mouahahah... J'ai crocheté, j'ai défait, j'en ai eu marre, j'ai continué, j'ai commencé à ne penser qu'à la clope, j'ai pris une pastille vichy, je me suis souvenue de la phrase de ma gynéco : "moi j'ai arrêté de fumer du jour au lendemain, essayez, et buvez un grand verre d'eau à chaque fois que vous avez envie d'une cigarette, vous allez voir, ça passe". J'ai bu 3 L d'eau, je suis allé pisser toutes les 5 minutes, j'ai commencé à transpirer, moi qui ai toujours le aisselles sèches, je me suis dit que ma gynéco était une connasse, j'ai eu envie de bouffer n'importe quoi, et vers 16h30, j'ai fini par dégainer mon patch, mais comme faut croire que je suis maso, je l'ai coupé en deux, histoire de ne pas avoir 21mg, mais 14, et ne sachant pas vraiment si ça fonctionnait comme ça (avis contradictoires sur internet). Et au final, je viens de descendre les 3 étages pour aller fumer une demie clope, avec le patch à l'épaule. Ouais, j'ai tout fait à moitié.

Voilà, et maintenant je suis désespérée. Et agacée. Alors je viens t'emmerder...

 

Assez parlé de compulsion, parlons du deuxième mot clé : recyclage !

Je ne vais pas me lancer dans des explications foireuses, mais plutôt te renvoyer au tuto que j'ai trouvé sur dawanda, et que j'ai suivi : ICI.

Voilà les pelotes que j'ai obtenues...

 

trapilho01

trapilho02

Mes questions avec le trapilho home made étaient :

- est-ce qu'avec un t-shirt, on obtient une longueur de fil satisfaisante pour faire un projet ?

Oui et non... Pour la petite corbeille que je vais te montrer, j'ai utilisé 2 pelotes, donc 2 t-shirt, et un bout d'une troisième.

Ce qui est un peu relou, c'est que n'ayant rarement 10 t-shirt de la même couleur bons pour le recyclage, si tu veux faire un ouvrage de taille conséquente, tu vas te retrouver en mode rainbow...

- est-ce que ça se travaille bien ?

Tranquillou bilou. C'est plutôt agréable, et en effet, même si la découpe n'est pas hyper régulière, ce n'est pas gênant.

Tiens, petite photo qui te permettra de comparer visuellement le vrai du faux. Le vrai, celui du commerce quoi, étant le "corail".

trapilho03

Ca roulotte moins sur les bord, forcément, les t-shirt étant en coton, et non en jersey, mais en le crochetant, ça le fait.

- est-ce que le rendu n'est pas un peu dégueu ?

Oui et non, si les irrégularités de découpes de se voient pas, en revanche, les coutures des t-shirt (sur les côtés), elles, ne permettent pas un resultat nickel. Selon le type de couture et la couleur, c'est plus ou moins voyant. A mon avis, plus c'est foncé, moins tu distingues le schmilblick.

Ici, j'avais non seulement du clair, mais en plus, une grosse couture...

 

trapilho04

- est-ce qu'une fois crocheté, l'ouvrage ce tient bien ?

Yes, nickel. C'est du solide.

 

Donc, on fait quoi avec du trapilho maison ?

J'avais dans l'idée de faire un tapis, tu sais, avec la technique du cerceau. J'avais craqué sur celui de Wool ma poule. Sauf que je me disais que vu les couleurs que j'avais, un tapis noir, kaki, blanc et violet, euh... bof bof. Et tu sais quoi ? En recherchant et donc, en revoyant l'article, je me rends compte qu'en fait, Juju y met de tout : trapilho, tissu, laine, tulle... Je me le garde sous le coude à tenter de réaliser alors...

Bon ben, une corbeille alors, ça sera bien pour tester...

 

corbeille trapilho 01

corbeille trapilho 02

corbeille trapilho 03

Comme c'était le DIY test, autant y aller jusqu'au bout, du coup, j'ai tenté les anses. Avec une autre couleur, parce que je n'avais plus assez de blanc.

Le blanc m'a donc pris 2 t-shirts, mais plutôt petits. Mon ancienne tenue de travail d'ailleurs, que j'ai pris un peu de plaisir à découper, gniacgniac.

La corbeille fait 13 cm de diamètre et 9cm de haut

 

corbeille trapilho 04

Le tuto, ça t'intéresse ? C'est parti !

 

Comment réaliser une corbeille au trapilho ? :

Réaliser le fond :

Faire un cercle magique

R1 : Faire 6 ms dans ce cercle magique.

R2 : Faire 2ms dans chaque maille du tout précédent.

R3 : Faire *1ms ; 2 ms dans la maille suivante* ; répéter jusqu'à la fin du rang.

R4 : Faire *1ms ; 1ms dans la maille suivante ; 2ms dans la maille suivante* ; répéter jusqu'à la fin du rang.

R5 : Faire *1ms ; 1ms dans la maille suivante ; 1ms dans la maille suivante ; 2ms dans la maille suivante* ; répéter jusqu'à la fin du rang.

Moi je me suis arêtée là, ensuite, j'ai monté les bords, mais tu peux continuer jusqu'à avoir la taille de diamètre souhaitée.

 

Pour monter les bords :

R6 : 1ms dans chaque maille précédente.

Monter jusqu'à la hauteur souhaitée.

Pour faire les anses :

Avant de commencer les anses : compter le nombre de ms du dernier rang.

Pour la première anse : faire 5 ml, sauter 4ms, faire une ms dans la cinquième ms.

Pour faire la deuxième anse au bon endroit, il faut calculer :

Nombre de ms du rang – 12 (12 étant le nombre de ms utilisées pour les anses) / 2 = x.

Faire x ms, faire la deuxième anse, faire 1ms dans chaque ms précédente, fermer.

Fini !

corbeille trapilho 05

Tentée par le trapilho maison ?

En tous cas, c'est clair que c'est économique ! Et c'est plutôt sympa de recycler.

Bises de manque de nicotine !


22 septembre 2016

Petite visite chez moi -part 1-

Ça y est, c'est officiel, on peut dire que je suis bien installée !

Oui, bon, il reste un carton de bouquins éventré dans la chambre, deux cartons de trucs de bureaux dans un placard, une petite étagère à acheter, et changer de place le frigo avec un autre petit meuble. Mais dans l'ensemble quand-même, on est bons...

Du coup, je te montre le salon, parce que c'est surtout là que j'ai donné du mateau et du clou.

 

déco02

déco03

déco04

Oui oui, bon, si tu me connais, enfin, si tu connais ce blog, tu vas reconnaître la déco. C'est un peu mon ancien appart, mais dans le nouveau. Je voulais moins en mettre, mais impossible.

Je n'ai cependant pas refait de mur de cadres, j'ai plutôt opté pour des étagères de cadres. Ouais, là, sur la photo, t'en vois qu'une, mais c'est justement ça qui reste à installer. Elle est repérée, y'a plus qu'à aller la chercher, et à l'installer. Elle ira sous la première, plus à droite. Oui, on s'en cogne...

 

déco08

déco09

déco10

Le salon est vraiment spatieux, du coup, on a pu créer 3 zones : coin canap, coin bureau, et coin repas. Sachant qu'on mange en fait dans la cuisine, mais on est dans l'attente de récupérer une autre table, qui se déplie et sur laquelle on peut tenir à 6-8, pour quand on aura du monde. En attendant, la table ne sert pas à manger, mais c'est la table d'activité des filles, donc bien utile.

 

déco11

déco14

Tac, on a fait la moitié du salon.

Sur les deux pans de murs qui mènent au renfoncement de la fenêtre, je me suis amusée à accrocher des choses qui se répondaient. Forcément, j'ai mis les deux trophées amoureux pile face à face...

 

déco18

déco21

déco22

 Hop, autre mur, le coin bureau dans le fond (MON bureau *éhéhéhéhéhé*), et forcément, l'ancien appartement étant équipé de grandes étagères, je m'en étais donnée à coeur-joie dans la collection des bibelots, lesquels me sont retrouvés sur les bras ici. Direction le suédois pour la grande étagère grise. Et oui, c'est moi qui vais faire les poussières...

 Bon, ok, mais c'est le salon, il est où le canap hein ???

 

déco15

déco16

déco20

 Bon ben encore une étagère a bordel, plutôt plantounettes, vraies et crochetées, et quelques trucs ambiance cabinet de curiosités...

Et la tonne de coussinade, of course, même si il n'y a que moi qui trouve ça confortable, puisque mes co-habitants les virent.

Mais c'est moi qui ai été déclarée jefe de la déco, alors...

 

déco19

déco17

déco24

Bon allez, la déco, c'est cool, mais c'est pas le tout, y'a la vaisselle à faire aussi...

J'espère que ce petit tour de salon t'aura plu, je te bise, et je pense qu'on va prochainement se parler de trapilho home made !

See u !

Posté par nuageplume à 17:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 septembre 2016

Un cadre à insectes

A chaque fois que j'écume les brocantes, c'est à dire, pas aussi souvent que je voudrais, j'ai un truc en tête : trouver des cadres contenant papillons et insectes, des planches d'entomologie. Autant te dire que je reviens toujours bredouille...

Qu'à cela ne tienne, puisque que c'est ainsi, je vais me le faire moi-même mon cadre !

 

Allez hop, je reprends doucement un rythme de blog normal, et pour ce retour, on va commencer avec un DIY simplicime. La seule difficulté en fait, va consister à trouver des insectes morts, et un tant soit peu jolis, parce que les cadavres d'araignées par exemple, merci, mais non merci !

 

cadre insecte 01

Alors à mon avis, le mieux, c'est de mettre tout ton entourage à contribution : "oyé oyé bonnes gens, je cherche des insectes morts, si vous en trouvez, prière de me les ramasser", et il ne te restera qu'à attendre d'avoir réuni un butin correct pour le mettre sous cadre. Je te conseille de passer le mots à ceux de tes copains qui chassent les pokémon, ils ont déjà l'oeil ouvert, et traînent parfois les parcs.

Pour ma part, j'ai trouvé un lucane, et on m'a ramené un scarabée. Impec.

 

cadre insectes 02

Et là, attention, tuto de la mort, niveau 5.

Il te suffit d'aller acheter un cadre ikea de la série ribba, , ou ce que tu veux hein, mais celui-ci est parfait, puisqu'il y a une grande profondeur entre la vitre et le fond du cadre. Un genre de caisse américaine, quoi.

Ensuite, des points de colle sur les points de contact entre la surface et l'insecte, tu colles, et... Ben voilà, c'est tout en fait.

J'étais un peu tentée de dessiner des herbes sur le passe-partout, mais comme disait l'ami Mies Van der Rohe, qui a quand-même fait quelques chefs d'oeuvres, "Less is more". Pour ma part, on est loin du chef-d'oeuvre, mais ptét qu'en suivant les grands penseurs...

Minimaliste, donc.

 

cadre insectes 03

cadre insectes 04

  Voilà voilà, minimaliste, pour le cadre donc, parce qu'autour, on est d'accord que c'est un peu le bordel.

  Bordel, mais organisé, attention. Et sur ce point, vis ma vie de toquée. Ouais, parce que quand une pétée du casque comme moi qui attribue une place, et même, un angle à chaque bibelot, et qui n'est pas tranquille tranquille quand on s'amuse à bouger un truc de deux centimètres, se retrouve à vivre avec deux enfants, devine ce qui se passe ? Ben forcément, comme j'ai des bonhommes en bois, des boîtes à musique etc, c'est trop tentant de tripoter. Et franchement, elles remettent en place. Mais en presque place. Ouais, je me retrouve 10 fois par jours à replacer ici le cerf de 3cm sur la gauche, là, la petite maison d'un dixième de tour sur la droite, et oh, le petit cadre là, il n'était pas 5 millimètres sur l'arrière ? Et ce constat : ohoh... Je suis comme mon père ! On avait du coup rien le droit de toucher, petites. Alors comme je ne veux pas être une mégère, je remets en place, discretos, sans rien dire. Mais un jour, faudra que je songe à consulter ;)

 

cadre insectes 05

Allez, bonne chasse aux insectes, Edmond le lucane te tape 4 bises, et te serre la pince.

 

Posté par nuageplume à 10:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

09 septembre 2016

Poser ses valises... Et acheter deux trois trucs !

Gniiiiîîîîîîîiiii -porte qui grince-

Ohé ohé ohé -écho-

Salut le blog, c'est moi ! Je suis revenue ! Y'a encore quelqu'un ?

Alors ça y est, j'ai posé mes valises à Orléans city, dans un nouvel appartement, avec le chéri, et par alternance, ses deux poulettes.

On aura fait pas mal de visites, faut dire qu'on avait quelques critères... Je voulais de l'ancien, du cachet, je rêvais de parquet, éventuellement de moulures et de cheminées en marbre. Je voulais du blanc, un grand salon, un bon agencement. Il voulait du fonctionnel, des rangements (j'en voulais aussi), une cuisine et une salle de bain pratiques et équipées.

On a vu de tout.

J'ai lâché du lest.

Finalement, on a trouvé un appartement récent, sans trop de charme, mais très bien agencé, avec un grand salon, et tout blanc. Le parquet est flottant, tant que ce n'est pas mon ennemi juré le carrelage, I can deal with it. Surtout, on s'est vite senti bien dedans, et comme chez nous.

Enfin chez nous... pas sur le papier, puisqu'au moment de signer le bail, n'ayant pas encore de CDI, la proprio n'a pas voulu y inscrire mon nom. M'enfin...

Le déménagement a été... comment dire... J'ai pas dormi la nuit pendant plusieurs semaines avant, le daddy qui voulait bien m'aider, et qui est équipé pour ce genre d'aventure s'étant fait une entorse du genoux l'immobilisant pendant 5 semaines, et ne pouvant donc plus être là.

Après moult allers/retours avec une petite camionnette, et la déconfiture des copains qui s'attendaient à déménager un meublé (oui, l'ancien appart du chéri, sauf que dedans, on avait aussi stocké toutes mes affaires, soit, une tonne de meubles et à peu près autant de cartons), c'était le grand jour.

Quatre déchargements de camionnette plus tard, et les jambes HS à cause des 3 étages sans ascenseur, la bonne humeur de nos déménageurs, qui avait vite remplacée la déconfiture était toujours là, et OH COMBIEN MERCI !!!! Heureusement qu'ils étaient là ! On a pas oublié qu'on vous doit l'apéro, je voulais juste tout ranger avant !

Et ça nous amène à maintenant, les meubles ont vite été placés, les cartons déballés, la virée à Ikea organisée, parce que j'en ai accumulé, un paquet de bibelots, quant au chéri, on peut dire qu'il a à peu près autant de bouquins qu'une bibliothèque municipale, et il nous manquait donc quelques étagères...

Le moment est donc venu d'accrocher les cadres !!!

J'en suis là, encore en pyj, le cheveu gras, le litron de café avalé, a errer avec mon marteau et mes clous, et accrocher comme une folle... Puis une phrase me revient en tête "t'inquiète, je vais aérer plus, c'était devenu trop plein partout, chez moi, cette fois, je vais laisser du vide".

Oh oh... Sauf que voilà, je les aiment tous mes cadres, j'ai envie de tous les accrocher, et faut se rendre à l'évidence, le vieux démon accumulation me reprend !

Pause !

Petite récréation bloggesque donc, histoire de me pauser dans le canap', et de prendre du recul sur les murs.

A la base, je voulais juste te montrer 3 petits achats déco. Et puis je t'ai raconté ma vie.

Allez, j'en viens aux faits !

 

etagère 03

etagère 01

Premier achat, cette étagère murale, trouvée chez castorama. Elle est pas trop belle, avec ses équerres couleur cuivre ?

Alors on est d'accord, faire ses courses chez casto, c'est l'horreur, un genre de Pékin express qui met à l'épreuve les couples les plus solides : "Je te dis que le papier de verre, c'est avec la peinture !!!!!!", "Et moi, je te dis que c'est dans le rayon bois !!!!" ; "Mais quelles chevilles on prend bordel, quelles chevilllllllesssssss ?????", "T'aurais regardé la nature du mur avant, on en serait pas là !!!" ; "Bon, il ne nous manque plus que les forêts, le monsieur a dit que c'était dans l'allée 135, rayon B12", "Vas-y sans moi, je vais te ralentir, adieu...".

Bon, en vrai, ça c'est bien passé. Mais c'est l'enfer quand-même, casto.

Bref, en gros, les deux équerres, la tablette, chevilles, forêt parce que forcément, t'as pas le bon diamètre chez toi, ça te fait une étagère à 35€. Un peu cher. Mais elle est belle. Mais chère, surtout qu'elle est pas longue.

 

etagère 02

Deuxième achat un peu WTF, ce cadre hexagonal. WTF, parce des cadres, j'en ai déjà une trentaine, et je ne sais pas où les mettre, mais bon, j'en avais pas d'hexagonal, et puis il était soldé, et puis merde, j'ai pas à me justifier.

Il vient de chez Eurodif (sans blagues, y'a de plus en plus de trucs cools, côté déco, chez Eurodif, surtout au rayon bébé (quoi ?). Il était à 4€, soldé à -30%. C'est donné, non ?

Dedans, la petit carte vient de chez Minimel.

 

cloche01

cloche02

Et enfin, dernier achat, la cloche en verre de décoration.

Trouvée chez Ikea. J'ai failli ne pas la prendre, poussée par la raison, c'est le chéri qui m'a un peu poussée, alors que c'est pas vraiment son truc ce genre de rayon, mais il sait que c'est le genre de truc que je kiffe, puisque que j'en avais déjà deux petites. J'ai pris. 15€, si tu la veux, elle est au rayon plantes, et franchement, c'est vrai que ça vaut le coup, tu trouves ça à genre 45 balles chez maison du monde, non ?

Reste à trouver un truc à mettre dedans.

 

Bon allez, je vais me remettre à mon accrochage.

Avec parcimonie...

Ou pas...

Je te bisasses, et à vite pour du DIY et un article complet sur la déco du nouvel appart (plus concis (ou pas...)).

Love !

Posté par nuageplume à 14:08 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

12 août 2016

Les petits plaisirs d'août

Ce mois-çi, c'est plutôt calme sur le blog, et ça va l'être jusqu'à la fin du mois, voire un peu plus.

De toutes façons, tout le monde est en vacances non ?

En attendant de déballer mes laines, peintures, papiers, merdouillasses qui sont répartis dans quelques-uns de mes trente cartons qui attendent d'être déménagés, de retrouver un rythme de blog avec mon nouveau boulot, et de m'y remettre, voici quelques petits plaisirs des dernières semaines...

 

biche2

biche3

biche

Tu te rappelles, quand tu étais petite, que tu passais devant un rayon rempli de nounours, et que tu avais l'impression qu'il y en avait un qui te disait "adopte moiiiiii !!! Je veux venir vivre avec toi, je ne veux pas rester sur ce rayon froid de supermarché !!!, sauve-moi !!!" (dîtes moi que ça vous le faisait à vous aussi, et que je n'étais pas une enfant bizarre). Ben ça m'a fait pareil avec ce petit faon doré trouvé chez Maison du monde...

Je n'ai pas eu le coeur de lui dire non, il est trop mignon !!!

8€ et j'ai un nouveau copain... (quoi, je suis une adulte bizarre ?)

 

masques02

Et parce que je travaille chez Monoprix et que voir toute la journée des gens faire du shopping, ça m'a monté au cerveau, j'ai eu envie, moi aussi, de me faire un petit plaisir. Mon faon en poche, je suis partie en quête d'un objet de désir chez Sephora. J'avais déjà repéré il y a un moment ces petits masques, j'ai un peu hésité, parce 20 balles, le trio de 3 miniatures de 15ml chaque, ça fait un peu chéros le gramme, et que c'est le parfait produit attrape couillonnes (on est sur du 44€ les 100ml, sachant que les full sizes de 150ml reviennent à 33€ les 100ml (ouais, j'ai fait L, mais je suis la championne du produit en croix). Mais bon, ben je me suis fait attaper, déduis-en ce que tu voudras.

En tous cas, je suis bien contente avec mes petits masques, je voulais un truc plaisir à utiliser. Pour être tout à fait honnête, pour l'instant, je n'ai testé que l'exfolient à la citrouille, mais je l'ai tellement adoré, que je suis sûre que les deux autres vont me plaire aussi.

Quand je l'ai senti en magasin, j'ai fais "POUAHHHHH", mais finalement, j'aime beaucoup l'odeur. Je trouve surtout que ça sent la canelle. Mais genre fort. Vraiment fort.

Me restera a tester le masque hydratant, détoxifiant au concombre, et le masque éclat à la rose.

J'ai déjà envie d'acheter les grands formats. Mais 50 balles, les fumiers...

 

t-shirt zara

Autre achat plaisir, mais ça, c'était pendant les soldes, chez Zara, à moins de 10 balles, si mes souvenirs sont bons, je pense qu'il n'y est plus. Très contente de mon t-shirt noir "& roll". Tout simple, qui se met avec n'importe quoi, mais avec son inscription en relief en fil noir et argenté, et ses manches retroussées, il permet de donner l'illusion qu'on a un petit semblant de look, même si on a fait aucun effort. Je trouve qu'il s'entend bien avec mes tattoos.

Il existait aussi en blanc, avec inscrit "Rock".

Tu remarqueras que je ne repasse pas mes fringues. Mais franchement, passer 2h devant une table à repasser ? Anti-Rock & Roll !!!

 

bouquins

La déco, la beauté, la mode, c'est bien, mais un peu de culture, que diable !

J'ai profité de n'avoir rien à faire dans mon ancien boulot, et d'être chez ma mère, pour lui emprunter pas mal de bouquins et me faire payer pour lire. Et il se trouve qu'elle avait plein de David Foenkinos. J'ai commencé par Nos séparations, puis j'ai enchaîné avec Le potentien érotique de ma femme et La délicatesse.

J'ai préféré Nos séparations, qui a réussi le rare exploit de me faire rire (vraiment, à voix haute), en pleine lecture. Je vous arrête, il n'est pas rare que je rigole, mais en lisant, c'est pas si souvent (faut dire aussi, je suis fan d'Olivier Adam...). C'est vraiment une écriture très particulière, pleine de loufoquerie, genre, t'es obligé de t'arrêter parfois pour te dire, "il est taré ce mec", et les loufoqueries se croisent d'un roman à l'autre, en deviennent presque des running gag (mais pas des running gag lourds comme quand Robert, ton collègue fan de tunning te fait la 15ème blague sexiste de la journée). Quand tu en as lu plusieurs, tu les repères, et tu te check toi même en mode "toi même tu sais".

Bref, j'ai aimé !

 

figurines

Y por fin, deux petites figurines qui ont été chînées dans un vide maison, un pégase et une licorne, que j'ai hâte de transformer en porte-bijoux, sur ce principe :

 

IMG_8943

J'ai piqué la photo sur le blog Le marché électique, vous pouvez retrouver sur chouette tuto ici et devenir fan de son joli blog.

Mais pour ce DIY, il faudra attendre que j'ai déballé mes peintures, et trouvé une solution pour scier ces deux beautés ultra dures (allo, papa ????).

 

C'est le moment pour moi de te faire des bises, et de te dire à dans 2 ou 3 semaines, ou sûrement avant, parce qu'à mon avis, je vais trouver ça trop long, et je trouverai bien un prétexte d'ici là !

Et la Plume est partie en Alsace. Elle te raconterait bien ça dans un petit article non ?

 

Bisettas !

Posté par nuageplume à 21:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


30 juillet 2016

50 choses sur nous, en vidéo !

On a éveillé ta curiosité là, non ?

Tu te sens comme quand tu vas chez le médecin, que tu es en état grippal, la tête embrumée, et que tout à coup, tu aperçois un Closer de 2011 sur la table basse de la salle d'attente. Suffisamment anesthésiée des neurones, devant à tout prix fixer ton attention sur autre chose que le panaris géant que le monsieur d'en face semble avoir sur son nez, parce que ça en devient gênant, que tu le dévisages comme ça... Oui, soudain, ta curiosité est vivement piquée, et tu ne peux plus te retenir, tu dois savoir, il faut que tu saches... Que se cache t'il devant ce titre racoleur : "Bernard Montiel et Loana, le drame !".

Tu saisis vivement le Closer, au péril de ta vie, bravant le risque d'infection mortelle (Le closer étant sur la table depuis 5 ans, ton médecin ayant pas mal de succès, je te laisse faire le calcul de virus mutants dont il est porteur), parce que tu as bien lu dans le regard concupiscent de Jacqueline, ta voisine de gauche, que se trame chez elle le même besoin de savoir. Elle lorgne ton Closer la connasse, alors qu'elle n'a visiblement qu'une infection urinaire, vu comme elle se trémousse sur sa chaise et qu'elle va pisser toutes les deux minutes, mais toi, t'as putain de 42° de fièvre ! T'es en plein délire, c'est pas le moment de te faire chier ! En plus, t'étais là avant, t'es arrivée entre le panaris nasal et le gamin qui braille à s'en décoler le palais ! Merde !

 

Tu l'arraches, plus rapide que l'éclair malgré ton engourdissement elle n'aura qu'à se rabattre sur l'auto-moto de 98, Jacqueline (faut dire, t'avais de l'avance, elle était partie pisser).

Tu tourne violemment les pages, pour découvrir quel est ce drame sordide, mais tu es prise dans la toile, des centaines d'infos t'empêchent d'accéder à celle tant convoitée !

Han ! On crovait (on XV, private joke) que Alizée, elle avait pas de cellulite, mais c'est clairement de la cellulite là, sur la photo zoomée d'elle sur la plage, en page 11, queeeeeeeoiiii ??? Comment ça ??? F-X est mort ??? (en vrai, en 2011, il avait fait secret story, tu t'en rappelle pas ? Moi non plus je ne m'en rappelais pas, c'est un peu macabre de faire des blagues sur une vraie mort, non ? Mes excuses).

 

Bref, quand t'as vu le titre de cet article, le notre, je veux dire, tu as replongé, tu veux ABSOLUMENT connaître 50 choses sur tes plus grandes idoles : la plume et moi-même, le nuage, pour vous servir...

Ben tu vas voir, tu vas te régaler.

De l'anecdote en pagaille, des infos capitales, du genre "moi, j'aime pas trop l'odeur du poisson", ou "moi, j'aime bien les coquillettes". Tu vas kiffer ta life (merde, mes expressions aussi sont restées coincées dans les années 2011, et encore, je crois que je suis gentille). Enfin bref, c'est trop swag (on me dit dans l'oreilette que ça non plus, ça ne se dit plus, so 2014 !!!). On est pas des thug mec !

 

En tous cas, deux choses que tu savais déjà : je m'excite pour un rien et pars vite en live quand je commence à écrire des conneries, du coup, je n'arrive plus à conclure cet article, je me suis perdue en route (même dès le début, je crois, c'est quoi cette histoire de Closer ?), et on a pas peur du ridicule (cf notre miniature de vidéo ; cf notre vidéo en entier en fait). Cadeau bonus, nos tronches après une journée par 40°, non maquillées, parce que oui, tu nous idolâtres, tu crois qu'on est parfaites, mais on est comme toi en fait : médiocres. Chose numéro 3 : on manipule pas mal le troisième degrés, hein, rapport à ce que je viens de te traiter de médiocre.

Comme le dit Hillary : "A toutes les petites filles qui rêvent plus grand : oui, vous pouvez être tout ce que vous voulez, même présidente !" (ouais, j'ai encore lu cosmo au boulot #tropdetaff (enfin merci, mais même en le voulant, pas sûre qu'on devienne de celèbres youtoubeuses, en ce qui nous concerne).

 

Allez, on te laisse avec notre méfait.

50 Bises !

 

TAG 50 choses sur nous

 

Posté par nuageplume à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juillet 2016

Un papillon en curieuse boîte

Tu la connais, la folle qui ramasse les papillons morts ?

Ben c'est moi...

Je suis dans ma période cabinet de curiosités. Après le cadre exposition d'hybrides, j'en voulais d'autres. Je déménage bientôt, et j'ai envie de me faire un petit coin histoires naturelles dans le futur appart.

Je reviens donc avec un nouveau DIY qui fout un peu les boules...

 

cadre papillon 06

cadre papillon 01

Au programme, détournement d'une boîte à cigares en cadre.

Je ne savais pas excatement présenter le papillon, en fait, je pensais en épingler quelques-uns de manière classique, parce que j'en avais rammassé plusieurs, et puis je ne sais pas, je suis partie en vrille avec le posca blanc et le galon.

Je trouve que ça a un petit côté mexicain, en particulier avec les réalisations du dia de los muertos, du coup, j'ai pensé à mon héroïne Frida, à sa collection d'icônes religieuses que j'avais vues dans sa casa azul de Coyoacan, et je me suis retrouvée à deux doigts d'acheter une icône kitsh à la librairie d'à côté, pour mettre dans la partie gauche. Et puis non. J'aime bien l'esthétisme de ces icônes, mais comme je suis un peu fâchée avec l'église...

 

En tous cas, la réalisation est toute simple, et si ça te tente, mais que tu n'a pas de papillon mort sous la main, ça marche aussi avec un joli spécimen issu d'une planche d'entomologie que tu aurais imprimé et découpé, je te laisse taper dans google et trouver l'insecte de tes rêves.

Pour le reste, voici en images, la marche à suivre :

 

matériel

tuto 01

tuto 02

tuto 03

tuto 04

Ensuite, tu n'as plus qu'à faire ta petite composition, au grès de tes trouvailles, de ton inspiration.

J'ai pour ma part fixé galon, papipllon, plume, et petites pierres à la colle forte.

Et dessiné au posca.

 

cadre papillon 04

cadre papillon 03

cadre papillon 05

cadre papillon 02

Des bises papillons !

Posté par nuageplume à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juillet 2016

Viens, on va lire !

Hellowwwwwwww

 

Alors peut-être que tu t'imagines que j'ai chaussé mes lunettes, pris mon air pincé et que je me suis dis tiens, je vais leur pondre un article littéraire de haute volée, leur sortir des mots pris au hasard dans le dico, faire un résumé de Mythologies de Barthes en 159 mots... Bah je te rassure je viens d'ouvrir une bière (une edelweiss blanche très bonne au demeurant ), d'enlever mes chaussures et de me faire un chignon coiffé décoiffé avec une pince hello kitty... Ca te donne le ton...

 

Ca fait un bail que je laisse le nuage gérer la fougère du blog, mais ma dernière tentative s'est soldée par un bugg (écran noir de mon ordi) à chaque fois que je voulais introduire une photo... sur ledit blog... et comme tu le sais peut-être persévérance n'est pas mon 2ème prénom... j'ai donc râlé, pesté, puis laissé tomber.

 

Mais là, devant mon impuissance à réanimer mon ordi j'ai emprunté celui de ma maman, qui met environ 48 secondes à effectuer ce que tu lui demandes (ouvrir une fenêtre, copier une photo, ouvir @, BREF) mais je ne vais pas me plaindre hein ! et en plus tu t'en fous de mes problèmes...

 

Alors pour en venir au vif du sujet j'ai fait quelques lectures sympa ces derniers temps, et comme je sais que c'est pas toujours évident de s'y retrouver dans une librairie je vais te dire ce qui m'a plu !

 

Grégoire mon amour... (oui parce que Eric-Emmanuel je ne sais pas ce que tu fabriques mais... je m'impatiente...)

 

DSCF8732

 

J'avais lu La liste de mes envies, L'écrivain de la famille (mon favori), La 1ère chose qu'on regarde et en fouinant chez ma mère je tombe sur ces 2 là, ahah !!!! embarqués sur le champ...

J'ai dévoré les 2. Je suis en admiration devant ces hommes (du genre masculin pas du genre humain) qui ont une sensibilité telle qu'ils te touchent au plus profond de toi. Tu ressens les émotions de leur personnages, et parfois tu leur pardonnes même leurs failles (et crois moi dans on ne voyait que le bonheur le héros fait une énome connerie...)

C'est beau, c'est touchant, c'est bien écrit, ça t'emmène parfois loin... Bref à emporter sur la plage de toute urgence ! Tous les Delacourt d'ailleurs.

 

Je viens de terminer :

 

IMG_2038

 

Un roman/polar qui se lit vite, divertissant, pas la lecture de l'année selon moi mais bon... tout ça pour dire que Van Cauverlaert en général j'aime bien... de temps en temps... (entre deux traités de physique quantique (hein ?!?))

C'est l'histoire d'un homme qui veut sauver une femme et une plante. J'aime les femmes (oui bon les hommes aussi, c'est histoire de dire) et les plantes...

(ps la bague vient de l'e-shop antelope) gagnée durement par coups de bourrage de crâne auprès du nuage pour mes 38 ans !

 

Pour l'heure dans la gamme roman je suis en cours de :

 

DSCF8734

 

Inconnu pour moi, mais en quatrième y'a écrit : "Un vrai talent pour décrire la violence... Une inspiration très Hitchcockienne" Ca donne envie non ? Jen suis à la page 45 et... j'attends avec impatience d'être à ce soir pour continuer... En plus ça se passe à Manhattan et comme tu vas le voir tout de suite... je m'y vois déja...

 

Et sinon, quand j'ai 2 minutes... je prépare les vacances !!!!!!!!!!!!!!!! qui sont dans 1/2/3/4 jours !!!!!!!!

 

DSCF8731

 

Bon je m'emballe... mais je pars dans 2 semaines avec les plumeaux pour l'Alsace et j'ai rien révisé... Autant te dire qu'il va falloir que je m'active grave car pour l'instant je sais juste que l'on va faire une journée à Europa Park... d'ailleurs si vous avez des conseils je suis preneuse ! nous serons près de Colmar...

Ensuite... j'ai déjà épluché mon Cartville de NY alors que... nous ne partons que le 7 octobre avec le nuage... Ben quoi ?!

Là aussi les conseils sont bienvenus... même si on a déjà une idée assez précise du programme à la minute près !

 

Sur ce la bière est finie, il est donc l'heure d'aller faire la soupe !

 

Bisettes

 

La plume

 

 

 

 

 

 

 

Posté par nuageplume à 20:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juillet 2016

Des idées à piquer aux jardins de Chaumont

Les jardins de Chaumont...

Toute une histoire, qui je te l'avoue, a tendance à saouler les non-chaumontais...

Je ne sais pas si tu te souviens, j'y ai travaillé la saison dernière, en tant que guide. Je t'avais fait une petite visite de l'édition Jardins extraordinaires, jardins de collection (ici). Depuis, à chaque fois qu'on fait une soirée avec mes anciens collègues, et qu'il y a d'autres gens, comme nos amoureux et amoureuses, on leur donne envie de se pendre, parce que le sujet Chaumont est inépuisable...

On a tous été contaminés par le lieu, voire même, un peu bouffés.

Cette année, j'y suis retournée en touriste, avec une ancienne collègue et désormais amie.

Il s'en est passé de vertes et de pas mûres là-bas, mais j'ai gardé de bons souvenirs de ma saison, j'ai gagné des potes, et une chose est sûre, même en connaissant l'envers du décor pas toujours reluisant, ça n'entache pas la beauté de la visite !

Ouais, ça n'a aucun intérêt que je te raconte ça, mais c'est comme ça, ici, je livre un peu de moi.

Pour en revenir à l'objet de cet article, le thème de l'édition de cette année est Jardins du siècle à venir, et j'ai trouvé que c'était vraiment une belle édition. Plus inventive que l'année dernière (qui était déjà très bien), j'ai retrouvé tout ce qui me faisait rêver : des mises en scènes, des structures, des histoires qu'on nous raconte, et surtout, des jardins moins "oeuvres d'art", et plus praticables. Cette année, les assises sont revenus dans tous les jardins, on y flâne plus volontier.

J'ai hésité un moment, et puis va savoir pourquoi, je suis partie sans mon appareil photo.

J'ai quand-même bombardé au portable, mais la qualité des photos est forcément moins sympa. Je me disais que je n'allais pas forcément faire d'article, et puis finallement, comme j'ai été emballé, j'ai décidé que si. en revoyant les images, j'ai eu envie d'axer cet article sur les idées que l'on peut piquer pour les reproduir, ou du moins, s'en inspirer.

C'est parti !

 

chaumont 04

Seule photo pas trop dégueu de ce jardin, mais du coup, c'est un détail. L'idée ici, c'était une bâche imprimée. Il y avait un gros pouf rouge au milieu, on s'est installé dessus, et franchement, on s'y serait cru, sur une terrasse donnant sur les toits parisiens...

 

chaumont 01

Pas mal non ? Tu n'as plus qu'à aller faire les fin de marché pour récupérer des cagettes !

 

chaumont 06

chaumont 05

Bon, qui dit siècle à venir, dit un peu fin du monde, du coup, il y a eu quelques jardins sur le thème de la végétation qui reprend ses droits sur les objets, et qui vient envahir nos meubles (c'est un peu récurent comme idée, mais j'adore). Elle n'est pas kiki cette boîte en fer ?

Bonne nouvelle, plus besoin d'aller à la déchetterie te débarasser de ta vieille gazinière, tu peux la laisser pourrir dan ton jardin en plantant du sédum dedans !

 

chaumont 03

C'est pas tentant, une petite sieste ici ?

 

chaumont 02

Gros buveur de vin ou de boissons en bouteilles en plastique ? Allez, je t'épargne encore une fois la corvée du container, recyclage en mur et en sol !

Pas mal non plus, les gamelles suspendues ?

 

chaumont 07

Ça ne te donne pas envie d'aller chiner des ustensiles de chimie toi, cette présentation ?

Allez, et pour finir, la dernière oeuvre qu'El Anatsui a crée dans le parc historique du château, des fois que tu aurais envie de transformer ton tas de bois en une chouette oeuvre d'art !

 

chaumont 08

Tu as jusqu'au 02 Novembre pour aller découvrir le festival des jardins de Chaumont-sur Loire, un conseil, vas y faire un tour, mes photos sont loin d'être exaustives !

 

Des bises fleuries !

 

10 juillet 2016

Un cadre à curiosité

Il y a plusieurs mois, j'ai chiné un cadre ovale, avec des fleurs séchées dedans, sous l'oeil un peu perplexe du chéri...

Alors j'avoue, le cadre en plastique, moyen, mais le verre bombé, je dis oui, et j'ai tout de suite imaginé une ambiance cabinet de curiosité à l'intérieur.

L'idée première, était de mettre un fond en miroir, et un crâne d'animal à l'intérieur, suffisament petit pour rentrer, suffisament gros pour ne pas être noyé dans le cadre.

Bon, découper du miroir et le fixer était un peu trop ambitieux, mais j'ai eu un flash : le papier peint de la salle de bain chez le daddy, quand j'étais petite : t'as pas des chutes ? Oh yeah, il en avait, et il m'a collé ça sur le fond de mon cadre. Opération crâne ensuite. Le seul que j'ai pu récupérer, était un crâne d'oiseau. Trop petit pour être mis seul, on ne le voyait pas assez. Alors j'ai rassemblé ce que j'avais de plus gore parmis mes petits trésors de la nature, et j'ai commencé à jouer à Frankestein...

 

cabinet curiosité 01

cabinet curiosité 03

Au final, j'ai fait en volume le genre d'hybrides que je faisais en dessin.

Au programme : un crâne et une cage thoracique d'oiseau, une dent de sanglier, des ailes de libellules, et des bois de cerf en résine. J'ai tatonné, testé plusieurs combinaisons, avant de me décider pour celle-là. Voici quelques autres possibilités avec ce que j'avais :

 

cabinet curiosité 05

cabinet curiosité 06

Alors oui, j'ai bien conscience que ça n'est pas au goût de tout le monde, et qu'on peut y trouver quelque chose de morbide. Moi les crânes, les vanités, memento mori, gravures d'histoires naturelles, tout ça, ça me parle. d'ailleurs, je te conseille ce livre, petit trésor d'inspirations naturelles (enfin à la fnac, il est à 15 balles, pas 30 comme sur le lien que je t'ai inséré, je dis ça, je dis rien).

Revenons à nos moutons.

En ce qui concerne le cadre en lui-même, qui était donc en plastique couleur or, un coup de laine d'acier, de bombe, et hop, on a un noir plus sobre...

Je suis partie de ça en fait :

 

01

Me reste à me mettre en veille côté crânes etc, parce que j'en referai bien un en utilisant mon algue séchée !

Alors, t'en penses quoi ? Tu trouves ça dégueulasse ou ça te plaît ?

 

cabinet curiosité 02

cabinet curiosité 04

Des bises !

 

Posté par nuageplume à 11:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,