un nuage... une plume !

15 septembre 2018

Scary mermaid ou le fail du doudou sirène

On ne réussit pas toujours tout dans la vie...

T'as qu'à faire le nombre d'entretien d'embauche, de gâteaux, et de réveils que j'ai foiré...

Faut accepter, tenter de s'améliorer, et se consoler, en disant, que par exemple, ouais, mais j'ai toujours eu tous mes exams du premier coup, j'ai jamais chopé de MST, et je réussi les pâtes carbo comme personne.

Alors !

Parfois, pour les idées, c'est pareil, sur le papier, ça paraît exellent, mais la réalisation capote. (t'as vu, j'ai casé "MST" et "capote" à deux lignes d'intervalle, et pourtant, ce billet n'est absolument pas sponsorisé par santé.gouv !).

Bref, je m'égare, mais pour te dire que ça a été le cas de ce projet de doudou sirène dans lequel je me suis lancé. C'est pas terrible, ça a foiré, c'est raté, mais je te la montre quand-même, parce que la vie, c'est aussi ça...

 

sirene01

sirene02

sirene03

Faire un doudou sirène, ça me semblait super cool, et côté réalisation, un peu challengeant. Et bien j'en suis venue à bout, mais j'ai commis quelques erreurs qui font que ma sirène, elle est un peu creepy, et que comme dirait le darling, elle est plutôt bien, si c'est pour faire un dessin animé d'horreur pornographique (il exagère toujours...).

Première erreur : le choix du tissu : l'espèce de satin là... merdique. Chiant à coudre, trop fragile, et beaucoup trop "mou" par rapport à la texture de mon tissu pour la queue et la taille du doudou. (Mou et queue dans la même phrase, pour parler d'un doudou, de mieux en mieux !). Bref, le doudou ne se tient pas du tout.

Deuxième boulette : Le modèle trop compliqué. J'aurais dû simplifier la forme, notamment des bras, des épaules, et de la tête.

Troisième bourde : Pour la broderie du visage, on repassera...

 

sirene04

sirene05

sirene06

sirene07

sirene08

Mais la bonne nouvelle, c'est que même avec tous ses défauts, je l'aime bien quand-même, et mes belles-filles aussi (ou alors elles sont très bien élevées et n'osent pas me vexer, je ne sais pas). N'empêche que je n'ai pas dit mon dernier mot, et que je compte bien recommencer, une plus petite cette fois, et presque parfaite !

 

Voici en gros comment je m'y étais prise, si l'envie te prend de partir de ma base pour faire ta version améliorée...

 

sirene11

sirene12

Et sinon, j'ai deux scoop : il semblerait qu'Arielle ne se soit pas vraiment adaptée à la vie humaine, et qu'elle passerait ses journées vautrées dans une baignoire trop petite pour elle, en fumant du crack :

 

sirene09

On ne s'arrête pas là : un nuage une plume, toujours plus d'investigation pour vous dénicher les pire secrets des stars :

Barbie et Ken cododotent et n'auraient pas eu de relation sexuelle depuis la naissance de skipper, qui a quand-même 4 ans aujourd'hui !!!

 

sirene10

Bon, je ne sais pas comment je me suis retrouvée à parler autant de cul dans un article sur les doudou ratés, mes plus plates excuses, mais sinon, on se fait chier, non ?

Et d'ailleurs, on se laisse là-dessus pour un petit moment, car je n'ai pas d'article sous le coude, et je pars dans quelques jours pour la Californie baby !

 

Des bises sous l'océan !

Posté par nuageplume à 11:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


08 septembre 2018

Quand la Bretagne rencontre Toulouse, ça fait des coeurs en pâte sablée !

Bon, comme je ne sais pas si mon titre est des plus explicites, ce que je te propose ici, c'est la recette des petits sablés au sel à la violette de Toulouse.

Si t'as pas de sel à la violette de Toulouse, de la fleur de sil, ça marche aussi très bien, ce sera juste des sablés Bretagne/Bretagne. C'est bien aussi...

sables01

sables03

sables04

LA RECETTE :

- Mélanger 1 oeuf avec 125g de sucre. Bien battre.

- Ajouter 250g de farine et égrener à la main.

- Ajouter 125g de beurre coupé en petits morceaux, et pétrir.

Faire moitié/moitié beurre doux et beurre demi-sel. Si vous n'avez que du beurre doux, ajouter un peu de sel, et les vaches seront bien gardées.

Pétrir rapidement.

- Former une boule et la réserver au frigo dans un film plastique pendant 1H.

- Étaler la pâte (environ 4mm d'épaisseur), et découper à l'emporte pièce ou comme vous voulez, on s'en fout, ça sera mangé.

- Dorer avec un jaune d'oeuf mélangé à un peu d'eau, et parsemer les sablés avec la fleur de sel.

- Enfourner 10 min à 180° dans un four préchauffé.

 

DÉGUSTER !!!

sables02

sables05

sables06

Simple, mais bon !

Des bisettes !

Posté par nuageplume à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2018

Mon petit coin bureau

Hey hey hey !

Un de mes coins préférés, dans l'appart, c'est mon coin bureau. Ce n'est pas la première fois que j'en ai un, mais c'est la première fois que je l'utilise, vraiment vraiment, je veux dire, pas juste pour stocker le courrier et du bordel.

Principalement, c'est là-bas que je gribouille.

Je te montre à quoi ça ressemble, et comment j'organise tout ça ?

 

Mon coin bureau

 

Des bises à tiroir !

Posté par nuageplume à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2018

Mes essentiels pour partir en voyage

Comment ça, c'est la fin de l'été, et je sors mon kit d'essentiels pour partir en voyage un peu tard ?

Oui, bon... peut-être...

Mais mieux vaut tard que jamais, pis moi, ben c'est en septembre/octobre que je pars cette année, et vu comme ça, on peut donc dire que je suis carrément en avance...

J'ai quand-même pas mal voyagé dans ma vie, et du coup, au fur et à mesure des années, j'ai pas mal amélioré mon kit, et surtout, j'ai appris de mes erreurs, et rectifié.

Je te propose donc de voir ce que j'emporte à chaque fois, quel que soit l'endroit où je vais.

 

essentiels voyage

On commence par la gauche :

- Ma trousse Franklin la tortue :

Ce truc ridicule, c'est mon porte monnaie, en vacances...

Pratique car assez grande. Quand tu utilises une autre devise que l'Euro, toi-même tu sais qu'au moment de payer, ne connaissant pas bien la monnaie, tu trouves plus simples de filer un billet que d'essayer de compter des pièces dont t'as aucune idée de la valeur, alors qu'il y a la queue derrière toi. Résultat, t'as rapidement une tonne de mitraille. La grande trousse, c'est donc pratique, et surtout, ta trousse franklin, on est moins tenté de la voler que ton porte-feuilles Mickael Kors...

 

- Un instax :

Bon ben ça c'est personnel hein, mais vraiment, en vacances, c'est cool. Je le glisse dans une pochette imperméable pour éviter les catastrophes, et je me limite à une photo par jour (ouais, parce que ça coûte une blinde Didier).

 

- Mon matos pour mon carnet de voyage :

Ça veut vite peser dans un sac à dos, donc je me suis fait un kit avec le strict minimum, et ma foi, c'est bien assez.

A savoir : une trousse imperméable, toujours, comprennant un set de crayons noirs de différentes épaisseurs, deux pinceaux, un rouleau de scotch, et une mini boîte tuperwarre pour l'eau, et à côté, ma fidèle petite boîte d'aquarelle, que j'ai depuis 16 ans. Mon carnet est un moleskine a couverture rigide, ce que je trouve bien plus pratique pour pouvoir dessiner n'importe où.

Je note aussi dedans les préparatifs du voyage, adresses, pseudo planning etc, ça m'évite de me trimballer plusieurs carnets, toujours dans un souci de légèreté.

 

- Une carte :

Si tu veut faire un parcours, c'est bien plus pratique pour avoir une vue d'ensemble, plutôt que fragmentée dans les guides, et ça permet de pouvoir repérer les chemins de randos, et les reliefs intéressants.

Et accessoirement, si tu loues une voiture sans GPS et que t'es aussi bon copilote que moi, de te perdre.

 

- Un (vrai) sac à dos :

Ça, c'est une nouveauté pour moi. J'ai lutté un moment avec mon sac à dos à 5€, pas imperméable, pas pratique, petit, sans renfort dans le dos (ce qui fait que dès que tu fourre un truc dedans, ça te rentre dans la couenne), et sans comportement ("rahhhhhh, putain de merde !!!! Il est où le porte-monnaie, hein ????"). Je viens de lâcher la rampe et je me suis offert un sac à dos un cran au dessus, à 30 balles, oh combien plus pratique et confort. ben pour 25€, ça vaut pas le coup de s'emmerder...

 

- Un savon 3 en 1 :

Toujours dans un souci de légèreté, exit les 3 bonbonnes de savon, shampoo, et nettoyant visage. Bam, tout tient dans une boîte à savon. En voyage, ma trousse de toilette ne se complique pas le vie, en plus de la brose à dent, crème de jour et brosse à cheveux, j'ai un mini parfum, un mascara si ça me prend d'avoir envie d'être un peu moins dégueu, et un mini démaquillant. Basta la bambina.

Je croise parfois des filles, en rando, fraîches comme la rosée du matin, coiffées et maquillées, et qui sente le dernier parfum à la mode. Moi, je suis rouge, j'ai le cheveux qui frise, la sueur qui perle au front. C'est la life baby, j'imagine même pas si je foutais une couche de fond de teint par dessus ça...

 

- De grands tote-bag :

Pratique dans plusieurs cas : pour tes courses, pour fourrer les serviettes etc si tu va à la plage, pour compartimenter des affaires si ta voiture devient ton appartement, pour ton shopping, etc etc. Vraiment, les tote bag, c'est extrêment pratique, aussi en voyage...

 

- Une paire de petites tennis en toile qui ne valent rien :

Mais qui sont confortables, cela va sans dire. Celles de la photo viennt de gémo, et j'ai dû les payer 6€.

C'est nickel parce que c'est léger, confortable, ça s'enfile en deux secondes (genre, le "Ahhhhhhh", quand tu quittes tes pompes de randos pour enfiler tes fausses Bensimon...), et surtout, comme ça coûte quedalle, t'as pas peur de les flinguer, parce que oui, en vacances, on marche parfois dans des endroits bizarres (big-up à mon ancienne paire qui s'est gentiment enfoncé dans la vase !).

 

- Une vraie paire de chaussures de rando :

Pareil, j'ai pas eu le déclic tout de suite, ça me faisait chier de foutre 60 balles dans une paire de pompes ultra moches, et je me disais que mes vieilles basket faisaient très bien l'affaire. C'était avant de partir en Iralande et d'avoir les pieds mouillés au bout de 2 secondes dans la tourbière, de glisser sans arrêt (et de m'étaler la tronche dans la boue, oui).

Non, en vrai, si tu ambitionnes de marcher un peu, IL TE FAUT DES CHAUSSURES DE RANDO, surtout si comme moi, tu es handicapée, et que tu manques te tordre la cheville toutes les 10 secondes quand il s'agit de marcher ailleurs que sur du béton ou du goudron...

Bon, par contre, quand je pars en voyage dans une ville, de bonnes baskets, c'est tout à fait parfait.

 

- Un sweat à capuche :

J'ai acheté le mien au rayon homme, il est un peu grand, du coup, parfait pour mettre par dessus un pull quand ça caille. Une double épaisseur facile à mettre et à enlever, et plutôt doudou. La capuche, c'est parfait si il commence à bruiner , ou que tu te retrouves en altitude, en plein mois de Juillet (que t'as donc pas pris de bonnet), et que le vent te déchire les oreilles.

Cool aussi quand t'es dans les transports ou autre, et que t'as envie d'être tranquillou bilou. Tu te colle la capuche sur la tête, pour bien signifier que non, t'as pas envie de communiquer (#teamassociale).

 

- Une veste imperméable :

J'ai oublié de la mettre sur la photo. Peu importe la periode de l'année et la région où je pars, je l'emporte. Non vraiment, ça peut sauver des vacances, parce que la pluie, quand t'es pas equipé, ça donne envie de mourir. Quand t'es préparé, rien à battre. La mienne est une veste de voile, je conseille vraiment ça, car c'est FOR REAL imperméable et parfaitement coupe-vent.

 

Voila pour ce que j'emporte invariablement.

Après, bien-sûr, c'est maillot de bain, casquette, bonnet, tongs, etc en fonction d'où je vais.

Pas de tenue fancy pour ma part, parce qu'honnêtement, en vacances, je me lâche la grappe et je m'en carre le coquillard...

 

Toi, t'as d'autres indispensables ?

Bises voyageuses !

Posté par nuageplume à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 août 2018

Insectes cosmiques -tuto dessin-

Qu'est-ce qui est presque aussi bien que les insectes ?

La galaxie !

Et si on faisait se rencontrer les deux ?

 

02

03

00

01

T'as envie de te lancer ? Allez hop, il te faut un stylo noir dont l'encre resiste à l'eau, du drawing-gum, et de l'aquarelle.

Ah, et faut que tu suive le tuto !

Des bises galaxie !

 

Tuto insectes cosmiques

Posté par nuageplume à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 août 2018

Microcosglobe

Les globes, ça me fait rêver. Et pas seulement depuis que c'est à la mode, mais depuis gamine. Chez la mère-grand, et dans la boutique du Daddy, il y en avais, avec des oiseaux (empaillés, oui, calme-toi Norman Bates...).

Dernièrement, c'est devant les globes d'insectes et de papillons que je bave, sauf que ça coûte une fortune, et que tous ces trucs de cabinet de curiosoté que j'ai chez moi, je tire aussi de la satisfaction à les trouver, ou les chiner. Foutre 50 balles dans un petit (quoique magnifique) globe, très peu pour moi donc...

Comme la plupart du temps, ce que tu ne veux pas acheter, tu peux le fabriquer (ça a ses limites, je l'admets, le sac chanel, j'ai toujours pas la technique...), ben let's do it !

 

01

02

03

05

Pas aussi beaux que ceux du commerce, certes, qui sont comme de petits bijoux, mais je l'aime quand-même beaucoup. Et puis tout ce qui est dedans a été ramassé pour moi. C'est les trouvailles des vacances en Auvergne du chéri et de ses daughters, et il doit y avoir un petit scarabée trouvé en forêt.

Le tout a été trouvé mort bien-sûr, on ne s'amuse pas à killer des insectes pour les foutre sous cloche, on est pas des psychopathes, merci !

En ce qui concerne la réalisation, j'ai acheté un globe avec socle en bois chez Bouchara, pour 9€.

 

06

07

Ensuite, j'ai coupé des sections de fil de fer de différentes hauteurs (j'en ai utilisé 4), et j'ai planté, puis retiré un clou du diamètre de mon fil de fer dans le socle. Comme ça, j'ai pu enfoncer mes fils dans les trous, et tadam !!!! C'est planté. J'ai peint mon socle en gris, et collé mes insectes, ma plume, et mon petit bout de Mica à la super glue, sur les tiges.

Et wala !

 

08

09

10

T'en dit quoi ?

Ca a vite rejoint ma collection de globes. Et si tu es tenté, mais que tu veux en faire un mini, mini budget, tu peux shoper les vieilles horloges en plastiques sous globe, tu sais, que Damart ou que sais-je envoyait à nos grand-mère, pour toute commande. Y'en a toujours au moins une qui se balade sur les stands de brocante. Faudra juste que tu improvises un socle, dans du liège, pourquoi pas, ça se découpe fastoche.

Moi je te bise sous cloche !

 

04

Posté par nuageplume à 11:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 août 2018

Les carnets... de toute ma vie !!!

Parce qu'avec ma première vidéo sur mes carnets du moment, on est sur du record historique en terme de nombre infinitésimal de vues (je pourrais presque me passer de mettre un "s").

Parce qu'on ne se décourage pas comme ça.

Parce que de toutes façons, la vidéo, elle est faîte.

Et parce qu'après tout, on a qu'à dire que comme ça, si tu visionnes, tu fais partie d'un cercle ultra confidentiel d'initiés, et ça, c'est sacrément la classe...

Voici donc, la suite des réjouissances carnetesques, avec cette fois, la présentation des carnets de toute ma vie !

Oui Jean-Kévin : Toute ma life !

Je replonge donc dans mes carnets qui datent de mes études : Prépa beaux-arts, beaux-arts, puis BTS design d'espace, mais aussi, dans ceux que j'utilisais au boulot, quand j'avais un boulot créatif, et vite fait, parce que pfiouuuuu, mes carnets de voyages !

Tu tournes les pages avec moi ?

Bises papier !

 

Les carnets de toute ma vie

28 juillet 2018

Et si on partait en Italie le temps d'un pique-nique ?

Un pique-nique, un apéro, un plat complet, c'est comme tu veux hein !

Ok, mais on mange quoi du coup ? Des Piadine Nadine !

Et c'est quoi ?

Des sandwiches chauds Italiens, regarde plutôt...

 

piadine01

piadine02 Ça a l'air bon, hein ?

Ben ça l'est...

Avant que le puriste ne s'offusque : la recette traditionnelle, et originale comporte du saindoux. Moi je fais sans, comme ça, c'est végétarien et grasducul friendly...

 

La recette : (pour environ 6 piadine)

Mélanger 500g de farine, 1/2 cuillère à café de sel, 25cl de mélange eau/lait, 75g de beurre, et 1/2 cu. à café de levure boulangère (ou classique, ça marche aussi).

Former une boule compacte. (Ajuster avec un peu de farine ou de liquide, si nécessaire, pour obtenir une consistance relativement dure).

La pâte n'a pas besoin de lever : Former 6 boules et les étaler assez finement au rouleau, pour former des galettes.

Cuire les galettes rapidement sur chaque face, dans une poêle avec juste un peu d'huile d'olive.

 

Une fois les galettes cuîtes, il suffit d'en garnir la moitié avec ce que l'on veut (Tomate, mozza, roquette, et jambon cru, j'adore), les replier, et les remettre à chauffer doucement, à la poêle, pour que le fromage fonde...

 

piadine03

piadine04

Délicioso ! Et originaloso !

Becos italianos !

Posté par nuageplume à 11:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juillet 2018

Mes carnets du quotidien -video-

Bon, c'est pas que j'ai le flemme d'écrire, mais y'a des trucs, c'est plus simple quand ça passe par l'oral, notamment, te raconter mes carnets, ceux de mon quotidien.

Ce que je fous dedans, à quoi ça me sert, et bonus de la vidéo, ça me permet de te montrer pendant que j'en parle (c'est bien foutu quand-même) !

 

carnets01

carnets02

Alors oui, j'ai des cernes, l'objectif fait du bruit, le montage est grossier (pas autant que moi, qu'on se rassure), et je passe mon temps à dire "typiquement", mais bon ben voilà, c'est là.

Si jamais ça t'intéresse.

Parce que pour moi, les carnets, c'est la vie. Y'a pas longetemps, j'ai eu un flash, j'ai demandé à l'amoureux : "Mais en fait, toi, tu n'utilises aucun carnet, pas même genre, un cahier, kekchose ?". La réponse est non. En fait, ouais, y'a des gens qui vivient sans carnets. Ben je sais pas comment vous faites. Moi, j'en ai 6, que j'utilise en même temps, et c'est ce que je te montre aujourd'hui, si t'as le courage de regarder (oui parce que les vidéos courtes, j'y arrive pas, déso...).

Allez, je t'invite à te plonger dans mes petits carnets !

Bises papier !

 

Mes carnets du moment

Posté par nuageplume à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

14 juillet 2018

Fanion optimiste et liste feel good

Bon ben en principe, ça arrive en hiver, mais moi, mon petit coup de mou, je l'ai eu là, y'a pas longtemps.

Ouais, j'aime pas faire comme tout le monde (faux, je suis un vrai mouton).

Allez allez, haut les coeurs, on se motive, et pour ça, on se fabrique un petit fanion qui nous met dans l'ambiance pour la journée, en mode autopersuation et méthode Coué !

 

fanion07

Yes, today will be good, on ne va pas se laisser abattre, et j'ai tout un tas de petits tips à la con, lifestyle, bobo culcul, ce que tu veux, pour mettre des ptits bonheurs dans ta vie, j'hésitais un peu à te les partager, parce que c'est assez bateau et gnagnan, mais après tout, depuis l'temps, on s'connait toi et moi, hein, plus de gène entre nous ?

 

fanion01

fanion02

fanion03

Allez, avant de te dire grosso merdico comment j'ai réalisé ce fanion , je te file ma liste feel good, et pour se débarasser, je commence par le plus gnagnan :

 

- Faire un bouquet de fleurs sauvages.

Ouaip. Même si t'habites en ville, tu peux. Y'a bien au moins une pelouse qui traîne avec des paquettes (gaffe quand-même aux merdes de chien), ou encore mieux, des fleurs de trottoirs (je ne parle pas des professionnelles du sexe, mais bien des fleurs et autres mauvaises herbes, calme-toi Bernard !). Et attention, je ne t'incite pas non plus à déterrer les begonia payés par l'argent public dans les jardinières en béton de ta municipalité !

En vrai, voir tes belles petites fleurs comme ça, chez toi, pleines de couleurs et de délicatesse, je te jure, ça va te mettre en joie et te passer un ptit coup de baume au coeur (même si après, ça pourrit, que t'as du pollen ou que sais-je qu'est tombé et qui s'est incrusté dans ta table, et que ça fini par puer pire qu'un âne mort sur un tas de fumier). Ami de la poésie, BONSOIR !!!

Au putain, on avait dit qu'on restait optimiste ! TODAY WILL BE GOOD, t'as oublié ?

 

- Libérer sa créativité.

Quel que soit le domaine dans lequel elle peut s'épanouir. Y'a bien un truc qui te branche. Dessin, couture, cuisine, écriture, musique, bricolage, coiffure, make-up, chant, photo, tressage de poils de cul (mais elle est obligée d'être vulgaire, dit ?), j'en sais rien, mais Y'A FORCEMENT UN TRUC.

Alors on arrête de se dire qu'on a pas le temps. Ou qu'on est nul. Ou qu'on a pas d'idée, et ON S'EXPRIME !!!!

Une activité créative, ça permet de se sentir bien, ça détend, et ça booste le self estime. Ouais, parce que plus tu vas travailler, plus tu vas t'améliorer (je peux te dire qu'ado, j'ai bouffé un paquet de bavarois à la pêche raté, avant que ma mère ne mette au point THE recette que tout le monde lui réclame maintenant), et du coup, tu vas finir par te dire, hey, mais c'est moi qui ai fait ça, putain, mais c'est pas mal, et comparé à ce que je faisais il y a un mois, comment c'est canon sa mémé la chêvre !

Ouais, pour résumer, tu vas ressentir de la fierté. Pour toi-même. Sisi, c'est possible !

 

- Débrancher les écrans. Partager.

D'une manière générale, depuis que j'ai arrêté de regarder la tv, je suis bien plus productive, et je me tourne vers des choses qui me titillent un peu plus (genre, la musique, des podcast...). Non ça ne veut pas dire que je ne consomme pas de chaîne youtube purement divertissante, qui ne m'apprennent rien, ou que je ne regarde pas des trucs un peu nazes sur netflix. Mais quand-même, par rapport à allumer sa tv par pur reflexe, et se la coltiner toute la journée, même si tu regarde pas vraiment, y'a un monde Benedicte. Bénéfique. Sisi, j'te jure.

Mais je voulais même pas vraiment parler de ça.

Je voulais dire, débrancher les écrans pour une soirée, au moins. Tu sais, pour passer du temps avec les gens que t'aime. Autrement que devant ta petite série Netflix (je dis ça, attention, j'adore), mais.... passer une soirée, VRAIMENT, avec ton amoureux, tes potes, ta famille, ton chat, ton ami imaginaire, que sais-je, à simplement, discuter, ou se bourrer la tronche à la maison pour no raison, ou jouer, refaire le monde, faire des câlins, danser, j'en sais rien, mais passer du temps qualitatif, ben en général, ça rebooste. Même passer la soirée avec toi-même tiens, à faire des trucs qui te font du bien. Quand je fumais des clopes, et que je me retrouvais toute seule, j'adorais passer des soirées à rien trop branler que fumer clopes sur clopes en écoutant des tas de musiques au hasard de mes pérégrination, voire triper en dansant comme une dératée alone, en culote, dans mon salon (ouais, on s'dit tout on s'dit tout !). J'avoue, maintenant que je ne fume plus, c'est moins bon. Mais mes poumons me disent merci. Merci !

 

- Respirer.

Non, pas inspirer, expirer, même si ça aussi, je te conseille de le faire, sous peine de mourir sinon, mais bon, à mon avis, si t'es encore là, c'est que t'as chopé le geste, et assez naturellement...

Moi je te parle d'espace de respiration. Pour ma part, ça passe par aller prendre l'air ailleurs, même pas loin. Dans la nature si possible. Une bonne balade en forêt, un coup de canoë, une nuit à la belle étoile, bref, se retirer un peu hors de son quotidien, mais à l'intérieur de nous.

 

- Etre attentif aux autres.

Même ceux que tu connais pas. Y'a plein de petites actions bienveillantes, que tu peux faire, dans ton quotidien, suffit juste d'être un peu attentif à ce, et ceux qui nous entourent, au lieu de tracer, bille en tête, casque sur les oreilles, vers notre destination.

Ce qu'il y a de cool avec les petites actions bienveillantes ? Ben déjà, ça fait plaisir à ceux à qui tu les destine, et surtout, on va pas se leurrer, derrière l'altruisme, se cache souvent l'idée de se faire du bien à soi, ben c'est plutôt good ! Ouais, du genre, tu te dis qu'en fait, tout n'est pas pourri dans ce bas monde, et qu'on peut aussi essayer de créer un minimun de lien civique avec nos congénères, ce qui est une pensée plus feel good, que toutes ces histoires (dont je ne doute point hein, on est capable du meilleur comme du pire), que t'entends, sur comment les gens se font insulter, agresser, et parfois au milieu d'une foule qui ne réagit pas.

Je ne sais pas si je suis très claire Eric ?

Vas-y, je te file des exemples très concrets de ce qui a pu m'arriver de faire, de choses tout à fait basiques, et qui ne font pas de toi un héros, mais que l'on peut avoir tendance à zapper si on ne regarde pas autour de soi : aider un papi a porter ses courses, papoter gentiment avec quelqu'un qui parrait un peu paumé, chelou, largué, ou sans abris, bref, tu vois, ces gens qui ont tendance a se faire recaler mais qui bordel, tant qu'ils ne te menacent pas ou quoi que ce soit, pourquoi se lever et dégager du siège de l'abri de bus, alors que c'est juste quelqu'un qui a besoin d'établir un peu de lien social ? Proposer un café, un pull, une couverture, au sdf devant qui tu passes tous les matins, faire un compliment, comme ça, gratuit, même à des inconnus (je ne parle pas de drague), aider une maman ou un papa qui se galère avec sa poussette dans des escaliers, ramasser le truc que quelqu'un a laissé tomber, laisser sa place dans les transports en commun. Bref, tu vois l'idée.

 

- Savoir SE faire plaisir.

A soi aussi bon sang de bordel !

Avec un truc qui te fait envie mais que tu t'interdit, alors que c'est tellement facile.

Ça, ça dépend de la sensibilité de chacun. Pour ma part, j'aime bien me faire parfois un festin à la maison. La bouffe, c'est un peu ma vie. Alors, parfois, tant pis si c'est cher, ou si c'est gras, le maître mot, c'est ZIZIR !

J'essaie aussi d'apprendre savoir me faire plaisir en m'achetant des trucs qui me font envie, même si c'est des choses futiles, sans culpabiliser. Mais sans tomber non plus dans la sur-consommation.

Cette balance est plus compliquée pour moi...

 

fanion04

Ok, merci Tata Nunuge, pour tous ces conseils à la con, et sinon, ton fanion, on le fait comment ?

Quelle impatience !!!

fanion tuto01

fanion tuto02

Bon, déjà, tu te calme...

Ensuite, tu prends un bout de tissu, et tu trace dessus le patron de ton fanion. Au crayon de papier, ça ira. Découpe tout autour en laissant une marge de genre, 3cm. Voilà, c'est bien.

Maintenant, c'est le moment d'exumer ton fer à repasser et de marquer les plis le long de tes traits.

Bien.

Allez allez, tu peux coudre le haut, pour former le tube qui va te permettre d'embrocher ton fanion sur un joli bout de bois flotté, ou autre truc de ton choix.

Tout du long de la bordure, j'ai brodé de petits points de feston, mais tu fais bien c'que tu veux. Sinon, tu peux aussi faire un point discret, ou coller les pompons, enfin bref, c'est toi qui vois.

Et pour la phrase, je ne me suis pas trop creusé la nouille, c'est peint à la peinture acrylique, tout simplement !

Tadam ! C'est fini, bravo !

 

fanion06

Bon, allez, moi je te laisse là-dessus, mon petit fanion, je l'ai acroché sur ma porte d'entrée, afin de me souvenir tous les jours que, si, si, today will be good. Et que sinon, c'est pas grave. Que demain, ce sera better.

De fières bises !

Posté par nuageplume à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,