Hey !

Cet article sort normalement le 13 juin, mais à l'heure où je te parle, on est le 14 mai.

Ben ouais, confinement et chômage partiel oblige (je ne reprend le boulot que mardi 19 mai si tout se déroule), j'ai le temps de bricoler des trucs, et donc de programmer des notes de blogs.

Et donc, ben putain, il était temps que ça se termine, parce que j'en suis venue à faire du papier mâché les gars...

En même temps, comme toi qui me lis, tu es dans le futur là, je me dis que si ça se trouve, à l'heure du 13 juin, on sera retourné en confinement. Arf. Mais je préfère penser que si ça se trouve aussi, on aura le droit d'aller se cuire le cul sur la plage, et que si c'est le cas, très probablement, tu liras pas mon article, parce que t'auras d'autres chats à fouetter et des surfaces à enduire de crème solaire, et que mon papier mâché, tu t'en carres comme de ta première cuîte au champomy, et se serait pour le mieux.

Mais au cas où...

Du papier mâché donc. Oui parce qu'en deux mois, j'ai quand-même fait les travaux dans le couloir : dépapiettage, enduit, ponçage, peinture, papier peint. J'ai fait des tonnes de trucs au crochet. J'ai appris à me servir de ma machine à coudre, j'ai cousu autant de tonnes de pochettes que de doudous au crochet, réalisé deux jupes, et un bon petit stock de masques (youhou !), j'ai testé des trucs nouveaux en cuisine, fait plein de gâteaux, fait de la graisse, fait le tour du cimetière qu'est à moins d'un km environ 542 fois, fleuri et pimpé le balcon, que tu te croirais dans un festival des jardins, lu des bouquins, fait des progrès à la guitare, dessiné, un peu, fait des boutures, et puis à la fin, ben... pfff. J'étais à court, alors j'ai testé le papier mâché.

 

  Et naturellement, qu'est-ce que j'ai fait, en papier mâché ?

Mes fameuses mains fleuris, déjà déclinées en plein de médiums !

 

papier maché 02

Et deux petites figurines, parce que tant qu'à faire du papier mâché, autant faire des cadeaux pour ses parents !

Le monsieur aux ailes de libellules est pour mon père, la dame aux fleurs séchées, pour ma mère.

 

papier maché 03

papier maché 04

Je t'ai dit que j'avais fait du papier peint, il me restait donc de la colle à papier peint, et dans le local poubelle de l'immeuble, il y a un bac dans lequel on recycle le papier journal.

J'avais tout ce qu'il fallait.

J'ai déchiré des bandelettes, je les ai trempées dans la colle, et roule ma poule.

 

papier maché 01

Pour la main, j'ai fait ma structure en fil de fer, puis j'ai aggolméré des boulettes de papier pleines de colle autour des doigts, que j'ai ensuite entourées par des bandelettes. Il a fallu des couches et des couches.

Pour les têtes, je me suis servi de ce qui traînait sur mon bureau pour avoir un support, à savoir, une bobile de fil vide pour l'une, et un cône en pâte autodurcissante surmontée d'un nez de clown pour l'autre.

Ensuite, peinture acrylique, dessin des visages et des étoiles au posca, puis une fois tout bien sec, j'ai fait des trous avec une grosse aiguille et j'ai piqué dedans mes fleurs séchées ramassées le long du mur à l'extérieur du cimetière. Wesh.

 

papier maché 05

papier maché 06

Voilà, finalement, c'était assez cool et régréssif à faire, je prévois même de refaire une petite fournée !

 

 Des bises mâchées !