Bon ben en principe, ça arrive en hiver, mais moi, mon petit coup de mou, je l'ai eu là, y'a pas longtemps.

Ouais, j'aime pas faire comme tout le monde (faux, je suis un vrai mouton).

Allez allez, haut les coeurs, on se motive, et pour ça, on se fabrique un petit fanion qui nous met dans l'ambiance pour la journée, en mode autopersuation et méthode Coué !

 

fanion07

Yes, today will be good, on ne va pas se laisser abattre, et j'ai tout un tas de petits tips à la con, lifestyle, bobo culcul, ce que tu veux, pour mettre des ptits bonheurs dans ta vie, j'hésitais un peu à te les partager, parce que c'est assez bateau et gnagnan, mais après tout, depuis l'temps, on s'connait toi et moi, hein, plus de gène entre nous ?

 

fanion01

fanion02

fanion03

Allez, avant de te dire grosso merdico comment j'ai réalisé ce fanion , je te file ma liste feel good, et pour se débarasser, je commence par le plus gnagnan :

 

- Faire un bouquet de fleurs sauvages.

Ouaip. Même si t'habites en ville, tu peux. Y'a bien au moins une pelouse qui traîne avec des paquettes (gaffe quand-même aux merdes de chien), ou encore mieux, des fleurs de trottoirs (je ne parle pas des professionnelles du sexe, mais bien des fleurs et autres mauvaises herbes, calme-toi Bernard !). Et attention, je ne t'incite pas non plus à déterrer les begonia payés par l'argent public dans les jardinières en béton de ta municipalité !

En vrai, voir tes belles petites fleurs comme ça, chez toi, pleines de couleurs et de délicatesse, je te jure, ça va te mettre en joie et te passer un ptit coup de baume au coeur (même si après, ça pourrit, que t'as du pollen ou que sais-je qu'est tombé et qui s'est incrusté dans ta table, et que ça fini par puer pire qu'un âne mort sur un tas de fumier). Ami de la poésie, BONSOIR !!!

Au putain, on avait dit qu'on restait optimiste ! TODAY WILL BE GOOD, t'as oublié ?

 

- Libérer sa créativité.

Quel que soit le domaine dans lequel elle peut s'épanouir. Y'a bien un truc qui te branche. Dessin, couture, cuisine, écriture, musique, bricolage, coiffure, make-up, chant, photo, tressage de poils de cul (mais elle est obligée d'être vulgaire, dit ?), j'en sais rien, mais Y'A FORCEMENT UN TRUC.

Alors on arrête de se dire qu'on a pas le temps. Ou qu'on est nul. Ou qu'on a pas d'idée, et ON S'EXPRIME !!!!

Une activité créative, ça permet de se sentir bien, ça détend, et ça booste le self estime. Ouais, parce que plus tu vas travailler, plus tu vas t'améliorer (je peux te dire qu'ado, j'ai bouffé un paquet de bavarois à la pêche raté, avant que ma mère ne mette au point THE recette que tout le monde lui réclame maintenant), et du coup, tu vas finir par te dire, hey, mais c'est moi qui ai fait ça, putain, mais c'est pas mal, et comparé à ce que je faisais il y a un mois, comment c'est canon sa mémé la chêvre !

Ouais, pour résumer, tu vas ressentir de la fierté. Pour toi-même. Sisi, c'est possible !

 

- Débrancher les écrans. Partager.

D'une manière générale, depuis que j'ai arrêté de regarder la tv, je suis bien plus productive, et je me tourne vers des choses qui me titillent un peu plus (genre, la musique, des podcast...). Non ça ne veut pas dire que je ne consomme pas de chaîne youtube purement divertissante, qui ne m'apprennent rien, ou que je ne regarde pas des trucs un peu nazes sur netflix. Mais quand-même, par rapport à allumer sa tv par pur reflexe, et se la coltiner toute la journée, même si tu regarde pas vraiment, y'a un monde Benedicte. Bénéfique. Sisi, j'te jure.

Mais je voulais même pas vraiment parler de ça.

Je voulais dire, débrancher les écrans pour une soirée, au moins. Tu sais, pour passer du temps avec les gens que t'aime. Autrement que devant ta petite série Netflix (je dis ça, attention, j'adore), mais.... passer une soirée, VRAIMENT, avec ton amoureux, tes potes, ta famille, ton chat, ton ami imaginaire, que sais-je, à simplement, discuter, ou se bourrer la tronche à la maison pour no raison, ou jouer, refaire le monde, faire des câlins, danser, j'en sais rien, mais passer du temps qualitatif, ben en général, ça rebooste. Même passer la soirée avec toi-même tiens, à faire des trucs qui te font du bien. Quand je fumais des clopes, et que je me retrouvais toute seule, j'adorais passer des soirées à rien trop branler que fumer clopes sur clopes en écoutant des tas de musiques au hasard de mes pérégrination, voire triper en dansant comme une dératée alone, en culote, dans mon salon (ouais, on s'dit tout on s'dit tout !). J'avoue, maintenant que je ne fume plus, c'est moins bon. Mais mes poumons me disent merci. Merci !

 

- Respirer.

Non, pas inspirer, expirer, même si ça aussi, je te conseille de le faire, sous peine de mourir sinon, mais bon, à mon avis, si t'es encore là, c'est que t'as chopé le geste, et assez naturellement...

Moi je te parle d'espace de respiration. Pour ma part, ça passe par aller prendre l'air ailleurs, même pas loin. Dans la nature si possible. Une bonne balade en forêt, un coup de canoë, une nuit à la belle étoile, bref, se retirer un peu hors de son quotidien, mais à l'intérieur de nous.

 

- Etre attentif aux autres.

Même ceux que tu connais pas. Y'a plein de petites actions bienveillantes, que tu peux faire, dans ton quotidien, suffit juste d'être un peu attentif à ce, et ceux qui nous entourent, au lieu de tracer, bille en tête, casque sur les oreilles, vers notre destination.

Ce qu'il y a de cool avec les petites actions bienveillantes ? Ben déjà, ça fait plaisir à ceux à qui tu les destine, et surtout, on va pas se leurrer, derrière l'altruisme, se cache souvent l'idée de se faire du bien à soi, ben c'est plutôt good ! Ouais, du genre, tu te dis qu'en fait, tout n'est pas pourri dans ce bas monde, et qu'on peut aussi essayer de créer un minimun de lien civique avec nos congénères, ce qui est une pensée plus feel good, que toutes ces histoires (dont je ne doute point hein, on est capable du meilleur comme du pire), que t'entends, sur comment les gens se font insulter, agresser, et parfois au milieu d'une foule qui ne réagit pas.

Je ne sais pas si je suis très claire Eric ?

Vas-y, je te file des exemples très concrets de ce qui a pu m'arriver de faire, de choses tout à fait basiques, et qui ne font pas de toi un héros, mais que l'on peut avoir tendance à zapper si on ne regarde pas autour de soi : aider un papi a porter ses courses, papoter gentiment avec quelqu'un qui parrait un peu paumé, chelou, largué, ou sans abris, bref, tu vois, ces gens qui ont tendance a se faire recaler mais qui bordel, tant qu'ils ne te menacent pas ou quoi que ce soit, pourquoi se lever et dégager du siège de l'abri de bus, alors que c'est juste quelqu'un qui a besoin d'établir un peu de lien social ? Proposer un café, un pull, une couverture, au sdf devant qui tu passes tous les matins, faire un compliment, comme ça, gratuit, même à des inconnus (je ne parle pas de drague), aider une maman ou un papa qui se galère avec sa poussette dans des escaliers, ramasser le truc que quelqu'un a laissé tomber, laisser sa place dans les transports en commun. Bref, tu vois l'idée.

 

- Savoir SE faire plaisir.

A soi aussi bon sang de bordel !

Avec un truc qui te fait envie mais que tu t'interdit, alors que c'est tellement facile.

Ça, ça dépend de la sensibilité de chacun. Pour ma part, j'aime bien me faire parfois un festin à la maison. La bouffe, c'est un peu ma vie. Alors, parfois, tant pis si c'est cher, ou si c'est gras, le maître mot, c'est ZIZIR !

J'essaie aussi d'apprendre savoir me faire plaisir en m'achetant des trucs qui me font envie, même si c'est des choses futiles, sans culpabiliser. Mais sans tomber non plus dans la sur-consommation.

Cette balance est plus compliquée pour moi...

 

fanion04

Ok, merci Tata Nunuge, pour tous ces conseils à la con, et sinon, ton fanion, on le fait comment ?

Quelle impatience !!!

fanion tuto01

fanion tuto02

Bon, déjà, tu te calme...

Ensuite, tu prends un bout de tissu, et tu trace dessus le patron de ton fanion. Au crayon de papier, ça ira. Découpe tout autour en laissant une marge de genre, 3cm. Voilà, c'est bien.

Maintenant, c'est le moment d'exumer ton fer à repasser et de marquer les plis le long de tes traits.

Bien.

Allez allez, tu peux coudre le haut, pour former le tube qui va te permettre d'embrocher ton fanion sur un joli bout de bois flotté, ou autre truc de ton choix.

Tout du long de la bordure, j'ai brodé de petits points de feston, mais tu fais bien c'que tu veux. Sinon, tu peux aussi faire un point discret, ou coller les pompons, enfin bref, c'est toi qui vois.

Et pour la phrase, je ne me suis pas trop creusé la nouille, c'est peint à la peinture acrylique, tout simplement !

Tadam ! C'est fini, bravo !

 

fanion06

Bon, allez, moi je te laisse là-dessus, mon petit fanion, je l'ai acroché sur ma porte d'entrée, afin de me souvenir tous les jours que, si, si, today will be good. Et que sinon, c'est pas grave. Que demain, ce sera better.

De fières bises !