Ok baby, on ne va pas se remémorer chaque instant (si t'es trop jeune et que t'as pas la réf, ben, désolée...) de l'année passée, il fait froid, mais on est pas non plus à l'article de la mort, à revoir sa vie défiler, mais j'ai eu envie de faire un petit bilan des choses positives, que j'ai accomplies en 2017, de ce qui m'a rendue fière...

J'ai vu la vidéo de la youtubeuse Pastel à ce sujet, et ça m'a semblé cool à faire...

Je me suis lancée à en faire un article, parce qu'au delà des réponses, en elles-mêmes, qui ne sont pas forcément passionnantes (je veux dire, je te raconte ma vie, mais je conçois tout à fait que t'en ais rien à foutre, en fait), c'est la démarche que je trouve intéressante, car elle apporte un peu de positivisme et de recentrage sur les choses importantes pour soi, et ça, ben c'est de la prescription de bien-être garantie sans molécules chimiques...

Je m'explique... J'écoutais la vidéo, et en même-temps, je me disais, putain, ben moi j'ai rien accompli de cool cette année... J'ai un taff qui, pour être très claire, me fait pas mal chier, et ne m'épannouit pas d'un iota, et mon pote, j'ai signé en CDI... Ça fait un an et demi que j'y suis, et je recommence a être de plus en plus vieille pour imaginer des reconversions, et surtout, ben j'ai pas vraiment d'idées de quoi faire d'autre.

Bref, auto flagellation, je me disais : ben moi, j'ai rien accompli, on peut même carrément dire que je me suis enterrée dans un taff pas terrible, et comme, apparement, le travail, c'est le nerf de la guerre de la vie, c'est pas follichon follichon...

Et puis j'ai repensé à un truc, je me suis dit ah bah si ! J'ai arrêté de fumer quand-même, cette année ! C'est pas rien ! Je ne trouvais pas grand chose d'autre, et ça me turlupinait un tout ptit chouilla. A force d'y penser, j'ai fini par trouver quelques trucs, réussites, petits accoplissements personnels que j'ai réalisés en 2017, et j'en suis arrivée à une conclusion qui me permet d'envisager 2018 sous un nouvel angle...

Mais ça, on s'en parle après que je t'ai exposé mes petites fiertées...

 

J'ai arrété de fumer, donc !

En deux coup, un premier essai raté en décembre 2016 je crois, et un deuxième, jusqu'ici concluant, en mars 2017. 10 mois sans tabbac, après 15 ans avec, on peut applaudir, non ?

Je ne vais pas te vanter ici les bienfaits de l'arrêt, ni te faire une méthode complète pour arrêter. Pour faire vite, si jamais t'es tentée, déjà, on a arrété à deux, ça aide, puis ça a été patch, dès le premier arrêt, de moins en moins fort. Au deuxième arrêt, réussi, celui-çi, ça a été re-patch, mais légers, cette fois, que j'ai vite arrétés, puis nicorettes à mâcher. Ah, et important, ce qui a fonctionné pour moi, c'est de ne pa me sevrer d'un coup sec. Pendant peut-être deux semaines, j'ai continué à fumer une clope le matin, puis une ou deux max dans la journée, les touts premiers jours, si vraiment, ça me démangeait trop.

Je ne dirais pas que je me sens totalement tirée d'affaire, mais je pense que je suis plutôt sur la très bonne voie...

 

bilan2017 01

 Je me suis sortie les doits du cul, et j'ai vendu ma voiture.

Ca faisait un an que je voulais le faire, car j'habite en ville, je pars bosser à pieds, j'ai tout ce qui faut près de chez moi, c'est le chéri qui fait les grosses courses, et il a une voiture pour nous driver quand on veut partir en vacances ou se balader. Bref, elle ne me servait qu'à payer 45 balles d'assurance par mois, et pour rien.

Oui, alors toi, tu ne vois peut-être pas l'exploît. Mais moi, ça me tétanisait. Les papiers à faire, gérer les rendez-vous, j'avais peur d'avoir des emmerdes, enfin je ne sais pas trop t'expliquer, mais vraiment, ça m'angoissait ! J'ai essayé de refiler la vente à mon père, il m'a dit oui, puis non, puis à ma mère, qui m'a dit oui, puis non. J'ai fini par le faire. C'est plutôt con, mais j'en suis fière ! (et plus riche !).

 

bilan2017 05

 J'ai arrêté de me trouver des excuses, et j'ai pris des cours de guitare.

Ca aussi, ça paraît con, je suis consciente qu'il y a des tas de gens qui se disent, "tiens, je prendrais bien des cours de guitare / de danse / m'inscrirait bien à l'aqua poney", et qui le font, mais moi je fais partie de ceux qui achètent une guitare, y jouent dans leur coin, tout seul, et qui adorent ça. Qui voudraient progresser avec des cours, mais qui se disent, han, mais ça coûte, cher, han, mais je suis nulle, ouais, pis j'ai pas le temps, et puis va falloir que je fasse des démarches, que je téléphone (team on commande des pizzas, mais c'est pas moi qu'appelle !).

Cette année, 3 ans après avoir acheté badass, j'ai fait les démarches, et je suis trop contente d'avoir ma demie-heure de cours par semaine, même si elle me coûte cher, en effet, mais hey, seulement 15 balles de plus que l'assurance auto que je ne paye plus, et moins qu'un mois de clopes !

C'est qui la winneuse ?

 

bilan2017 03

 J'ai réussi la vie en commun.

Bientôt trois ans qu'on est ensemble avec le chéri, et on vit dans notre chez-nous commun depuis moins d'un an et demi. Bref, je ne dis pas que rien ne pourra jamais nous séparer, Cendrillon, tout ça, j'y crois plus trop, mais ce ne sera pas parce qu'on ne se supporte pas à vivre ensemble ! On a passé le test je pense, et bilan de cette année de vie commune : il me fait toujours vibrer, et il n'a pa l'air de trop se plaindre non plus... Yep, ce qui veut dire aussi qu'e jusqu'ici, on a réussi à pas mal gérer la routine, et autres compromis.

 

bilan2017 04

 Je n'ai pas replongé dans la tv.

Ce qui est venu avec le chéri, c'est sa tv. Ça faisait plus d'un an que je vivais sans, avant que l'on ne s'installe ensemble. Avant, je l'allumais tout le temps, même quand rien ne m'intéressait. J'avais un peu peur de replonger, mais bilan : nenni. Je n'allume jamais la bête. Le chéri la regarde très peu, juste parfois en rentrant du taff, avant manger. Sinon, on s'en sert pour brancher l'ordi dessus, et mater des films ou des séries.

Ouais, parce que je ne regarde pas la téloche, mais je suis une grande consommatrice de séries, et de youtube. Et entre les deux, c'est la musique.

L'avantage de ne pas la regarder ? T'es biennnnnnnnnnn plus productif, et ça te laisse beauuuucoup plus de temps pour t'adonner à tes loisirs !

 

Les loisirs justement : je garde le rythme.

Soyons clairs, ce que j'aime, moi, dans la vie (en dehors des gens hein), c'est : voyager, bricoler des trucs, et les bloguer. Coudre, tricoter, dessiner, crocheter, peindre des trucs, inventer, créer.

J'ai eu peur un moment de perdre l'inspi, de ne plus avoir d'idées de trucs à faire. Et puis j'ai réussi à maintenir le cap. Il m'arrive d'avoir des sessions dessins, qui me font le plus grand bien : ça me détend à un point assez dingue, ça m'apaise...

Et côté voyages, cette année, j'aurais fait les Canaries, et Londres. On est sur deux pays par an, c'est point mal. Sans compter les week-ends pour se ressourcer, dans la nature : La Hague, l'Auvergne, ou même, une simple balade dans les bois, une balade en canoë.

Et je dois bien avouer que je tire un peu de fierté à organiser ça, et a réussir à dégager assez d'argent pour le réaliser (ouais parce que je gagne le smic, Michel...).

 

bilan2017 02

Ok ok, c'est bien, et donc, t'en tires quoi de ça, tu vas édifier une statue à ta gloire, c'est ça ?

Non non, je te rassure, et j'ai bien conscience que ce ne sont que de petites fiertés personnelles, et que malheureusement, je ne suis venue en aide à personne ou n'ai rien fait pour essayer d'améliorer le monde...

Par contre, je peux essayer d'améliorer ma vie pour 2018 !

Loin de moi l'idée de faire des résolutions, ça me fait bien trop chier. Ce que je retire de tout ça, c'est qu'en gros, ce que je considère, comme de petits accomplissements, en 2017, c'est ce qui m'a procuré du bonheur, du bien-être.

Clairement, accuellement, c'est pas dans le taff que ça se situe, et je ne pourrais pas y remédier dans l'immédiat. Donc au lieu de focaliser là-dessus, j'espère réussir a me concentrer sur le reste. Souvent, je me sens frustrée parce que je n'arrive pas a passer autant de temps que je voudrais à bidouiller mes trucs. Alors que du temps, je pourrais en dégager. M'est donc avis qu'il faut que je travailler là-dessus, pour aborder la nouvelle année sereinnnnnnnement !

 

Bref, je te conseille ce petit exercice, qui permet de se concentrer sur le positif, plutôt que sur le négatif, et qui peut t'aider à y voir plus clair :

2018 bises !