Hola !

Ah les Canaries, les Canaries, ça fait rêver, non ? J'avoue, en fait, ça ne me faisait pas tant que rêver que ça, à première vue... Les Canaries, ça m'évoquait plutôt des gros complexes hôtelliers, le long des plages... Le chéri, ça lui évoquait des paysages sauvages, les volcans, l'aventure... Banco. Devine quoi ? Il avait raison !

 

01

Nous sommes donc partis 10 jours en mai, et avons découvert deux îles : La Palma et Tenerife (5 jours sur chaque).

Je te propose un rapide debrief "pratique", qui pourra te servir si tu es en pleine préparation de ton voyage, en ensuite, je t'explique ce qu'on a fait, en photos ! Cet article sera consacré à La Palma, le prochain sera pour Tenerife, et on s'en fera un petit dernier avec le carnet de voyage !

 

En pratique :

- Combien ça coûte ?

Pour tout ce qui est logistique : avion + vols intérieurs + loc voiture + loc airbnb + parking aeroport : 500€ par personne (le vol seul : 140€ par personne).

Pour tout ce qui restait à régler sur place : bouffe, excursions, bière (beaucoup) : 500€ par personne.

Total : 1000€ par personne, pour 10 jours. On ne s'est rien ramené, et n'avons pas fait de shopping, mais on s'est fait plaisir sur la bouffe et les boissons.

 

- La météo, en mai ?

Si j'ai bien compris, la haute saison, c'est décembre/avril, et juillet/août.

En mai, pour nous, il a fait beau, chaud, pas une chaleur torride, surtout si tu vas randonner en montagne, mais t'es en short et débardeur, et tu prends des coups de soleil easy bilou...

Bref, on était bien, et l'océan était à bonne température pour la baignade !

 

- Faut vraiment louer une voiture ?

Franchement, c'est mieux...

 

- En mai, c'est blindé de monde ?

On était franchement tranquilles, sur certains sites, on était les seuls, désert total, pour d'autres, il y avait du monde, en particulier, sur les chemins de rando (les Allemands sont dans la place, c'est le moins que l'on puisse dire), mais ça restait tout à fait vivable (phobique sociale bonjour !!!!).

 

Allez, let's go à LA PALMA :

- Jour 1 : Charco Azul ; Los Tilos ; Santa Cruz.

En vérité, c'était le jour deux, puisque la veille, on attérissait à Ténérife...

On a donc pris un petit avion pour changer d'île (20min de vol), récupéré notre voiture, et on s'est dit que l'urgence, c'était d'aller se baigner !

On a jeté notre dévolu sur Charco Azul, un spot de piscines d'eau de mer. C'était gratuit, et désert !

 

 

canaries01

 

On est ensuite allé une première fois dans la forêt de Los Tilos, pour une petite balade (qui grimpe) jusqu'au mirador topo de las barandas. C'était cool, mais la forêt de Los Tilos, on s'en reparle au jour 2...

On a ensuite récupéré les clefs de notre logement air bnb à Santa Cruz, où on a pasé la soirée. Santa Cruz est une petite ville tranquille et jolie, très agréable pour s'établir !

 

 

canaries02

 

canaries03

 

 

- Jour 2 : Los Tilos (les sources Marcos et Cordero) ; las piscinas de la Fajana.

Un de mes coups de coeur : la rando dans la forêt de los Tilos sur le sentier des sources Marcos et Cordero : 15 km (5h, pauses comprises-). Adapté aux gens non sportifs comme moi, pas de soucis... En fait, la première partie est très facile, c'est plat, on est à flanc de montagne, et on suit un canal. La vue est vertigineuse, les arbres dans la brume, c'est juste magique, et rapidement, la rando devient ludique, puisque qu'on traverse une dizaine de tunels humides (au 12, tu te prends de la flotte plein la gueule : très drôle !). La deuxième partie de la rando est plus difficile : on s'enfonce dans la forêt, et on descend (à un moment, t'as même l'impression que c'est sans fin).

Une rando donc un peu aventureuse, avec plein de facettes différentes, on ne s'ennuie pas, c'est paisible, et magnifique...

 

 

canaries04

 

canaries05

 

canaries06

canaries07

canaries08

canaries09

Ça avait beau être super, 5h de rando, ça use un peu ! Après ça, la baignade était bien mérité, et on a trouvé notre spot idéal de La Palma : Las piscinas de Fajana. Encore des piscines d'eau de mer, mais cette fois, le cadre était plus joli : l'océan se déchaîne en arrière plan, et les piscines sont peuplées de jolis poissons !

 

canaries10

 

- Jour 3 : Fuencaliente ; playa chica ; playa blanca.

Après la forêt, les volcans ! En route vers le sud de l'île, pour Fuencaliente, où part en rando voir deux volcans. la végétation, c'est terminé, le paysage est désolé (mais toujours beau), et on a pris nos premiers coups de soleil...

 

canaries11

 

canaries12

 

canaries13

canaries14

 

Toujours la récompense qui va bien : on se trouve une chouette plage pour se baigner, ou plutôt, se tremper, car les vagues sont trop fortes (mais on se marre bien dedans). Ah, et oui, je t'ai pas dit, mais notre priorité, après les rando, c'était pas la baignade, c'était en fait la pinte de bière, et à playa chica, il y a une buvette restauration qui surplombe la crique... Nickel !

 

canaries15

 

Et comme on voulait quand-même se baigner vraiment, on a tenté playa blanca. Bon, en fait, c'était une plage minuscule, où on ne pouvait pas non plus se baigner, et difficile à trouver, mais j'ai adoré le moment passé là-bas : c'est un minuscule village de pêcheur, avec un resto qui te sert les produits de la mer tout juste sortis de l'eau et cuîts sans firoiture. franchement, j'y aurais bien fait une petit retraite de 3-4 mois !

 

canaries16

 

 

- Jour 4 : Refugio del Pilar (la route des volcans) ; Puerto Naos

On ne perd pas les bonnes habitudes, on commence la journée par une rando : on se rend au refugio del Pilar, et on entame la route des volcans, qu'on se fera pas jusqu'au bout, parce que la rando est super longue, et que bon, hein, bon...

On se contentera de 4h de marche, sans pause dèj, cette fois.

On marche un bon moment au milieu des pins, puis une fois que l'on a pris un peu de hauteur, le paysage devient rocailleux. Ce n'était pas ma rando préférée, je l'ai trouvée moins "divertissante", si on peut dire ça d'une rando, mais c'était chouette quand-même...

 

 

canaries17

 

canaries18

 

canaries19

 

Et pour la baignade, cette fois, pour être sûrs de sûrs d'avoir une plage baignable, on a choisi une station balnéaire : Puerto Naos. Et franchement, ça va, c'est pas non plus un complexe énorme à touristes. C'est aménagés pour les touristes, certes, et on trouve plus de monde sur la playa que d'habitude, mais c'est très résonnable, et ma fois, on a passé un bon moment à boire des cocktails sur la balades, en buvant des coktails...

 

 

- Jour 5 : Parque Caldera de Tabuliente ; Piscinas de fajanas

Une de mes randos coup de coeurs : dans mon top 3 (surtout que je n'ai fait que l'aller, le chéri, gentleman, et reparti chercher la voiture pendant que je restais dessiner au Roque de los Muchachos...) : Le Parque Caldera de Tubuliente. Enfin, on a fait qu'une partie, un, c'est immense ! En fait, moi ce que j'aime, dans les randos, c'est m'arrêter toutes les 5/10 minutes, pour faire : "whaaaaaaaouuuuuu !!!", parce que les points de vues changent, et sont spectaculaires, et c'est quand le chemin est un peu "aventureux", sans être trop difficile. j'aime bien me prendre pour une exploratrice, ou pour Lara Croft quoi... Et là, ben c'est clairement le cas : tu dois regarder où tu marches, et c'était... vertigineux !

 

 

canaries20

 

canaries21

 

canaries22

canaries23

canaries24

canaries25

canaries26

 

Voilà pour ces 5 jours à La Palma ! On se retrouve bientôt pour les 5 jours suivants à Tenerife, et alerte spoil : La Palma a été notre île préférée, mais tu vas voir, Tenerife, c'est loin d'êttre dégueu non plus !

 

Des bises trotteuses !