J'aime bien la nature.

La nature, c'est beau, c'est reposant, c'est doux, c'est luxuriant, ça sent bon.

Et puis surtout, la nature, ça donne la vigne, et la vigne, ça donne le vin ! Et comme mieux vaut boire du rouge que broyer du noir...

Sauf que, si il est cool de jouir de la nature, la préserver, c'est un peu plus chiant : suivez mon regard, oui, vers le tas de bouteilles en verre vides, en attente d'expédition au contener, voyez ?

L'expédition au contener à verre, cette tannée ! Le recyclage, depuis que je suis dans une ville qui ne facilite pas DU TOUT le tri (ben ouais, genre, on a pas de poubelles ni de sacs poubelles pour trier, faudrait se galérer à traverser la ville pour aller jeter son carton et son plastique dans des conteners, WTF ?), j'avoue, euh... moyen moyen, la vérité vraie, c'est que j'ai même carrément lâché (oui, honte sur moi, maudissez moi sur plusieurs générations, c'est mérité). Par contre, pour le verre, j'ai quand-même quelques scrupules à balancer ça dans a poubelle "tout venant". Scrupules qui ne m'empêchent pas de flémarder et de ne pas me motiver à aller jeter tout ça proprement. Du coup, ça s'entasse, et tout plutôt que de se faire chier à suer comme un boeuf pour faire mon eco-friendy au contener.

 

On parlait de procrastination ? Non parce que cet article, j'ai commencé à l'écrire début avril pour tout te dire. Le projet était de bomber ces satanées bouteilles, de les disposer dans un vieux panier à boutanches et de planter des mauvaises herbes glanées dans la nature. C'était à l'époque où je réaménageais mon balcon.

J'étais super motivée, mais je me suis arrétée au stade de la plantation. Les bouteilles sont restées vides tout le printemps, puis tout l'été, puis tout l'automne, puis en hiver, elles étaient encore vides.

Et puis soudain, le 19 Janvier, c'était le moment. J'allais terminer ce DIY. Et comme c'est moyen la période pour planter des trucs et que je ne vais plus sur le balcon, j'ai décidé que ça deviendrait un vase. J'ai rapatrié le panier à bouteilles à l'intérieur. Entre temps, la peinture s'est un peu abîmée, patinée, j'ai appliqué des tattoo éphémères sur les goulots, j'ai peint la poignée en doré, parce que je ne peux pas m'empêcher de foutre du doré partout, j'ai laissé le panier brut, parce qu'il me plaît comme ça, et je suis allée acheter des fleurs.

 

vase06

vase07

vase08

 

vase02

vase03

vase05

Si ces bouteilles n'auront pas été recyclées, elles auront au moins été upcyclées. Depuis Avril, j'ai quand-même fini par jeter les sacs de verres, enfin je crois que chéri a fini par avoir pitié et s'en est chargé. Puis j'en ai rempli de nouveaux. J'en ai jeté un. Il y en a un autre, qui est là depuis des mois. J'ai la flemme. Z'auriez pas d'autres idées pour tranformer les bouteilles ?