Ah, Nantes, Nantes, Nantes...

Son architecture, ses rives de Loire, ses parcs et... sa culture !

Et oui, c'est l'été, et l'été à Nantes, même quand on ne part pas, on voyage.

Alors le voyage à Nantes, c'est quoi ? Un ensemble de manifestations artistiques, culturelles, des oeuvres disséminées partout en ville, le long de l'estuaire, des concerts, du ciné en plein air, des bouffes... Ça regroupe Estuaire, le festival aux heures d'été, le festival électropixel et beaucoup d'autres choses. Bref, c'est cool. 

Un petit bémol toutefois, depuis que l'événement à grossi, je trouve le parcours en ville un peu plus tourné vers le ludique et les usages que vers l'art, notamment sur l'île. Humhum, bref, on est bien dans l'idée de l'île comme vitrine de la ville. M'enfin, ça reste de la culture, de la détente, et surtout, c'est GRATOS ! Oh yeah !

 

Je vous propose de venir avec moi pour un premier parcours, essentiellement sur l'île Beaulieu justement.

Allez, on suit la ligne verte.

 

CAM00845

 

> On commence avec le théâtre Graslin pour voir une oeuvre d'Elsa Tomkowiak. De grandes bandes de plastique colorées viennent donner une nouvelle vision de l'espace. Ça me fait penser à Buren. La palette chromatique est assez enchanteresse, la lumière prend des reflets colorés.

 

01

Allez, on file sur l'île pour découvrir dans un premier temps, les inratables, les stars de Beaulieu :

 

> L'éléphant et le carrousel des mondes marins. Je n'ai pas eu le réflexe de photographier les nefs, mais il faut savoir que dessous, vit une étrange créature : un éléphant géant. Il sort pour ses petites promenades quotidiennes, le dos flanqué de touristes. Cet éléphant il me fait un effet ! Je me sens toujours comme une gamine lorsque je le croise. Le carrousel géant est le second projet des ateliers des machines de l'île. Viendra dans quelques temps l'arbre aux hérons. Quand vous irez à Nantes, les Nefs Dubigeon sont un passage obligé. Pour petits ou grands. C'est juste génial.

 

02

> Sont aussi emblèmatiques de l'île : Les anneaux de Buren et Bouchain et la grue Titan. Les anneaux sont éclairés la nuit. Pas de bol pour vous, j'y suis allé de jour.

 

03

> Pour se restaurer ou boire un verre en profitant de la vue sur la Loire, le spot, c'est la cantine. Je n'ai pas encore testé et je n'ai pas entendu que du bien de la bouffe mais en tout cas, le lieu est super agréable.

 

04

> Parce que je ne veux pas vous perdre trop vite avec toutes les photos, je viens tout de suite avec ce que j'ai préféré sur cette partie du parcours, l'expo Les Mues de Huang Yong Ping à la HAB galerie, au hangar à bananes. Pour ceux qui ont déjà fait le parcours estuaire, c'est lui qui a réalisé le serpent d'océan sur la plage de Saint-Brévin.

J'ai adoré les oeuvres et la scénographie. je ne vais pas m'étendre plus parce que je ne suis pas critique d'art, mais matez plutôt :

 

05

06

08

09

10

Rhaaaaaaaaa c'était bieeeeeeeeeeennnn ! L'expo dure jusqu'au 2 novembre, il faut vraiment voir ça en vrai et puis vous verrez, je n'ai pas tout pris en photo :)

Pas trop fatigués ? Alors on continue

 

> Le Balapapa par détroit architectes, super agence nantaise, les gosses avaient l'air de s'éclater, et le mobilier urbain Les autres hôtes par Fichtre pour un petit barbok le soir par exemple.

 

11

 

> Le collectif Fichtre a aussi conçu "Canadienne", terrasse pour le restaurant Le 1. Ces chaises !!!

 

CAM00843

> L'arbre à basket de l'agence A/LTA pour rester dans le jeu

 

12

> Et on termine avec le mètre à ruban de Lilian Bourgeat, ou comment passer du plan et des élévations à la réalité ?

 

CAM00839

 

Ce post était très long et pourtant, il y a encore beaucoup de choses à voir sur le parcours du voyage, rien que sur l'île. J'espère que ça vous aura plu, et que vous aurez envie de me suivre pour le second volet. En attendant, n'oubliez pas :

 

13